Acide Urique, Aliment et Goutte – Liste des Aliments Permis et Interdits

Acide Urique, Aliment et Goutte « Depuis 3 mois, mon mari souffre de la maladie de la goutte. Son médecin lui a prescrit des médicaments pour à la fois traiter la maladie et éviter de nouvelles crises. Il a commencé à suivre un régime alimentaire sur la base de ce que le docteur lui a recommandé de manger. Puisque c’est moi qui lui prépare les menus, j’aimerais avoir un peu plus de détails sur les aliments recommandés et ceux à proscrire ou déconseillés afin de réduire naturellement son uricémie (son taux sanguin d’acide urique) » _ J.D

Qu’est-ce que la goutte ? Qu’est-ce que l’acide urique ? Pourquoi est-il essentiel de suivre un régime alimentaire pour contrôler l’uricémie chez les hommes et les femmes qui souffrent de la goutte ? Je vous invite à découvrir un tableau ou une liste des aliments permis et des aliments interdits chez les patients qui souffrent de la goutte.

Goutte et Acide Urique – Définition

Définition de la goutte : La goutte est une forme d’arthrite ou maladie inflammatoire qui provoque de vives douleurs dans une ou plusieurs articulations, surtout au gros orteil mais aussi parfois à la cheville, au genou, au doigt, au poignet ou au coude. Cette maladie chronique est due à un taux excessif d’acide urique dans le sang ou hyperuricémie qui peut aboutir à la précipitation de cristaux d’urates sous la peau (tophus) autour d’une l’articulation. On parle alors de crise de goutte lorsque les douleurs sont intenses et insupportables.

Définition de l’acide urique : Au cours du métabolisme, l’acide urique est formé à partir de la dégradation des purines, des substances azotées provenant des acides nucléiques (ADN et ARN) de toutes les cellules animales. L’acide urique est filtré par les reins et éliminé par les urines. Le taux d’acide urique dans le sang ne doit pas dépasser 77 mg par litre (ou 460 micromoles par litre) chez l’homme, et 60 mg par litre (ou 360 micromoles par litre) chez la femme. En plus de la goutte, le taux excessif d’acide urique dans le sang peut entraîner la formation de calculs rénaux, dont l’élimination provoque une colique néphrétique.

Acide Urique, Traitement et Régime – Conseils contre la Goutte

Le traitement de la goutte vise à éviter les complications articulaires et rénales. La base du traitement pour prévenir les rechutes et des crises consiste à suivre un traitement médical (médicaments), un régime spécial et à faire des exercices physiques.

Il est important de suivre le traitement prescrit par votre médecin, car il existe aujourd’hui des médicaments très efficaces (colchicine, AINS et corticoïdes) qui peuvent être utilisés en cas de crise de goutte.

Le traitement de l’hyperuricémie et de la goutte doit toujours être accompagné d’un régime qui consiste à consommer des aliments qui contiennent peu d’acide urique.

Recommandations générales

• Évitez la surcharge pondérale et l’obésité

• Ne suivez pas de régimes hypocaloriques ou des périodes de jeûne prolongés

• Ne consommez pas de bière ou d’autres boissons alcoolisées. Le vin n’a pas d’effet sur les taux d’acide urique, de sorte qu’il est possible de boire du vin avec modération.

• Buvez beaucoup de liquides (au moins 2 litres par jour -> eau, jus de fruit ou lait)

• Ne consommez pas trop de graisses

• Ne mangez pas trop de quantités de protéines (viande, poisson, œufs ..)

• Évitez les aliments riches en purines

Aliments Autorisés, Aliments à Éviter – Régime pour Soigner la Goutte

Nous vous présentons ici un tableau qui met en évidence une liste d’aliments recommandés, à limiter ou bien à éviter absolument chez tous les patients qui souffrent de la goutte. Certains aliments renferment plus d’acide urique que les autres, et c’est sur cette base qu’ils sont répertoriés dans une des 3 colonnes.

Groupes d’Aliments Aliments Permis Aliments à Limiter

(maximum 2 à 3 fois par semaine)

Aliments interdits
Viandes et œufs Œufs, poulet, dinde, bœuf et d’une manière générale: la viande maigres. Les aliments qui ne sont pas répertoriés dans d’autres sections Les abats (le foie, le cœur, les reins, le cerveau, le ris de veau, la langue et les tripes) les viandes grasses (porc et agneau), les viandes séchées ou fumées, le gibier et les extraits de viande.
Charcuterie Charcuterie de dinde et de poulet Jambon Toutes les charcuteries grasses
Poissons et fruits de mer Sole, limande, merlu (poisson blanc) et morue Les poissons gras (sardines, anchois), saumon et turbot Anchois, anguille, brochet, carpe, hareng, maquereau, saumon, thon, truite, fruits de mer, œufs de poisson, crevettes, crabe, gambas et langoustines.
Soupes et sauces Bouillon de légume, consommé de viande peu grasse Mayonnaise et aïoli Bouillon de viande grasse, extraits de viande, cubes de bouillon, sauces à base de beurre

Huile et graisses

De préférence l’huile d’olive ou huile de graines (maïs et tournesol) Saindoux, suif, saindoux, crème
Légumes, légumes secs et fruits Toutes sortes de légumes, de salades et de fruits, sauf celles énumérées ci-après Légumes secs (lentilles, haricots rouges, haricots blancs, pois chiches, etc.), asperges, champignons, poireaux, radis, épinards, oseille, choux-fleurs, pois, haricots, tomates et rhubarbe Fruits riches en fructose
Produits laitiers Lait écrémé, yaourt et fromage écrémé Lait entier, crème et fromage blanc Fromages gras
Céréales Farine, riz, semoule, pâtes alimentaires, germe de blé, son, pommes de terre, pain et biscuits de farine intégrale Gâteaux, pâtes feuilletées, pâtisseries, brioche et viennoiserie
Sucre et friandises Si vous souffrez d’un surpoids pondéral: consommez des édulcorants Sucre raffiné, miel, fructose et chocolat
Fruits secs Ils peuvent être consommés crus à l’exception de ceux énumérés ci-après Arachides ou cacahuètes, figue sèches, raisins secs et les fruits secs frits
Boissons Thé, café, infusions, jus de fruit naturels et eau minérales (Vichy St-Yorre, Vichy Célestin et Badoit) Alcool, boissons alcoolisées et jus de fruits riches en fructose
Épices et condiments Tous

Autres

Levure, cacao et chocolat

Acide Urique et Draineur Rénale – Traitement Naturel

La sève de bouleau figure dans la liste des meilleurs draineurs naturels existants, et fait office de dépuratif et de diurétique véritablement efficace. Elle favorise le drainage et l’élimination des déchets acides de l’organisme dont l’acide urique, ce qui aurait un effet contre les douleurs rhumatismales et les douleurs articulaires.

D’autre part, en plus d’activer l’élimination des déchets acides et organiques de l’organisme, la sève de bouleau favorise le drainage en profondeur de l’organisme, participe à l’amélioration de la cellulite et favorise la souplesse des mouvements.

► SÈVE DE BOULEAU BIO

Découvrez tous les remèdes naturels ainsi que les traitements conventionnels de la goutte, en consultant l’article intitulé: « Goutte maladie, crise et traitement – Goutte, symptômes et causes »

La Médecine Traditionnelle Chinoise- Livre de 470 pages à télécharger

Vous voulez retrouvez un Chemin de Santé Naturel ? Vous souhaitez retrouver la magie de la vie et la poésie du corps ? Vous vous sentez à un tournant de votre existence ?

► Traité de Médecine Traditionnelle Chinoise et Cartographie énergétique e-book

Auteur : Alexis ROGER