• Asthme, crise d'asthme et remèdes naturels - Asthme, toux et plantes

    Asthme, crise d'asthme et remèdes naturels

    « Je suis devenu asthmatique depuis l'âge de 6 ans. J'en ai maintenant 19. Ces dernières semaines, je fais davantage de crises d'asthme qu'avant : une moyenne de deux crises d'asthme par semaine. Bien entendu, j'utilise la Ventoline que mon médecin traitant me prescrit, mais je me demande s'il n'existerait pas des plantes inoffensives qui permettraient de prévenir et même de soulager les crises d'asthme, des plantes aux propriétés bronchodilatatrices.»

    « J'ai fait pas mal de recherches sur le web et je n'ai pas trouvé de remède naturel à base de plante qui soit vraiment efficace pour traiter l'asthme. En plus, je tousse souvent, cela me fatigue beaucoup. Je n'ai pourtant jamais fumé. On dit que le cassis, le gingembre, l'aubépine, le thym, la lavande et le tilleul peuvent être indiqués pour les asthmatiques mais je ne suis pas très convaincu. Que disent les naturopathes ou d'autres spécialiste sur cette question ? » _ E.L

    Découvrez dans cet article 4 plantes médicinales (Asmatica, Éphédra, Ginkgo Biloba et la Noix de Malabar) qui ont eu le mérite d'avoir fait l'objet de quelques études scientifiques en rapport avec le traitement de l'asthme.

    Dans un autre article, nous vous indiquerons 4 autres plantes (Acore odorant, Boswellie, Coléus et la Ricinelle des Indes) qui sont indiquées pour traiter naturellement les symptômes de l'asthme.

    1) Asmatica (Tylophora indica)

    L'asmatica (Tylophora indica ou Tylophora asthmatica) est une liane grimpante connue sous les noms communs de lobélie indienne ou de faux-ipéca et appartient à la famille des asclépiadacées.

    La tylophorine est un alcaloïde renfermé dans les feuilles de la plante médicinale d'asmatica qui possède des propriétés anti-inflammatoires, antiallergiques, antispasmodiques, bronchodilatatrices et antitussives très utiles pour soulager les symptômes de l'asthme (crise d'asthme), de la bronchite, de la toux, de la rhinite ou de la sinusite.

    La posologie usuelle de la feuille d'asmatica sous forme séchée ou en capsule est de 200 mg deux fois par jour ou 400 mg au total en 2 doses.

    2) Éphédra (Plantes du genre Ephedra)

    L'éphédra est un remède populaire employé en Allemagne, au Japon, en Inde et en Chine pour soigner la rhinite allergique, le rhume, la sinusite et l'asthme bronchique. L'Organisation mondiale de la santé confirme que ces indications thérapeutiques sont justifiées par des études scientifiques.

    Les principaux principes actifs des plantes du genre Ephédra, l'éphédrine et la pseudoéphédrine, sont des alcaloïdes aux effets sympathicomimétiques qui imitent la stimulation du système nerveux sympathique. Il en résulte une accélération de la fréquence cardiaque et une dilatation des bronchioles, activité bronchodilatatrice utilisée pour soulager les crises d'asthme.

    3) Ginkgo (Ginkgo biloba)

    Famille des ginkgoacées, le ginkgo biloba ou arbre aux 40 écus est une plante médicinale chinoise qui exerce une action anti-inflammatoire qui peut-être utile pour traiter naturellement les affections respiratoires chroniques.

    Selon une étude clinique, les patients qui avaient reçu une dose de Ginkgo biloba sur une période allant de 4 à 8 semaines ont montré une amélioration de 10% à 15% sur le test FEV1 par rapport à ceux qui avaient reçu un placebo. En spirométrie, le FEV1 est un test de la fonction pulmonaire qui mesure la quantité d'air qui peut être expiré pendant la première seconde d'une expiration forcée.

    Le Ginkgo biloba contient plusieurs molécules terpéniques connues collectivement sous l'appellation de ginkgolides, qui inhibent le facteur d'activation des plaquettes (PAF), un médiateur chimique qui joue un rôle dans le déclenchement d'allergies et de la crise d'asthme.

    Ginkgo Biloba Bio en Gélule

    4) Noix de Malabar (Adhatoda vasica)

    La noix de Malabar (Adhatoda vasica ou Justicia adhatoda), encore appelée carmantine en arbre ou Vasaka est une plante herbacées de la famille des Acanthacées.

    Les feuilles et les racines de cette plante contiennent des alcaloïdes tels que la vasicinone, la vasicinolone, la vasicine et le vsicol, qui exercent un effet bronchodilatateur, ce qui contribue également à améliorer la respiration d'une personne asthmatique.

    On emploie aussi cette plante pour traiter la toux, la bronchite, et la tuberculose pulmonaire. Dans les phases aiguës de bronchite, la noix de Malabar est un remède naturel aux propriétés mucolytiques particulièrement efficace pour mettre un terme à une expectoration épaisse et collante.

    Selon une étude, la prise d'une dose de 0.5 à 2 grammes de poudre sèche de noix de Malabar peut soulager un épisode aigu d'asthme sans pour autant provoquer d'effets secondaires indésirables.

    Auteur : Alexis ROGER