• Brûlures Urinaires et Traitement Homéopathique - Cystite et Homéopathie

    Cystite et traitement homéopathique

     

    Souffrez-vous de brûlures urinaires insupportables ?

    La sensation de brûlure pendant la miction est-elle la conséquence d'une infection urinaire ou d'une cystite ?

    En avez-vous assez de prendre des antibiotiques ?

    Si oui, sachez que l'homéopathie est une médecine douce et alternative qui s'est révélée efficace pour traiter les infections urinaires chez les hommes comme chez les femmes.

    Découvrez par ordre alphabétique, les caractéristiques de 18 remèdes homéopathiques parmi ceux qui sont les plus prescrits par les homéopathes pour soigner définitivement une cystite.

    Cette liste est fournie à titre d'information seulement. Par conséquent, évitez l'automédication et consultez un homéopathe qui saura prendre en compte l'individu dans sa globalité avant de s'intéresser aux symptômes. D'autre part, ce spécialiste pourra assurer un suivi médical approprié.

    Dans le premier article, nous avons considéré les 3 remèdes homéopathiques suivants: Aconitum Napellus, Apis Mellifica et Belladona. Nous allons maintenant décrire 3 autres médicaments homéopathiques particulièrement destinés au cas de brûlures urinaires.

    4) BERBERIS VULGARIS

    Les homéopathes prescrivent souvent Berberis Vulgaris (Berberis vulgaire ou épine-vinette) pour soigner les infections urinaires associées à une brûlure urinaire ou une douleur lancinante à la miction qui peut s'irradier vers le bassin ou le dos. Le patient ressent également une douleur dans les reins.

    En dehors des mictions, une sensation douloureuse est présente dans la vessie et s'aggrave lorsque le patient est assis, couché ou en mouvement. Seule la position debout le soulage un peu des douleurs. La douleur peut également s'étendre aux jambes et à l'abdomen.

    Après avoir vidé sa vessie, le patient ressent comme si quelques gouttes d'urine étaient restées dans l'urètre. Les urines sont foncées (vert ou jaune foncé) et peuvent contenir du mucus et des sédiments rouges vifs.

    Berberis Vulgaris est souvent utilisé pour dissoudre les calculs biliaires.

    Ce remède naturel est souvent prescrit en gouttes (une trentaine de gouttes plusieurs fois par jour)

    5) BORAX

    En homéopathie, le Borax (tetraborate de sodium) est surtout utilisé pour soigner les aphtes mais il est aussi très utile pour soigner une cystite aigüe qui apparaît avec une douleur cuisante dans le méat urinaire et des douleurs dans la vessie.

    Parmi les symptômes, il y a ce sentiment que l'urine est retenue. Les enfants peuvent pleurer ou crier, de peur d'uriner parce qu'ils savent que la douleur est à venir.

    Le borax est souvent indiqué pour les personnes qui sont sensibles au bruit et qui souffrent habituellement du mal des transports.

    6) CANTHARIS

    C'est le remède homéopathique le plus fréquent et considéré comme le plus efficace pour traiter les infections du système urinaire.

    Cantharis (mouche cantharide ou mouche espagnole ; il s'agit en fait d'un coléoptère !) est un remède idéal pour soigner les patient(e)s qui sont agités, qui ressentent une sensation de brûlure au niveau de l'urètre, des douleurs insupportables au niveau du méat urinaire et un fort désir d'uriner alors que seules quelques gouttes d'urine peuvent être expulsées avec beaucoup de difficultés et de souffrance. Le patient a une fausse envie d'aller à la selle.

    Les urines sont foncées et troubles. Elles contiennent souvent un peu de sang (hématurie) avec des petits caillots visibles à l'œil nu.

    Malgré la présence de tous ces symptômes, les patients voient leur désir sexuel augmenter.

    Cantharis est un remède naturel surtout employé contre la cystite en moyenne dilution : 5CH, 6CH, 7CH et 9CH.

    Posologie : 3 à 5 granules à laisser fondre sous la langue, toutes les demi-heures ou toutes les heures. Espacer les prises selon l'amélioration des symptômes.

    Homéopathie en ligne

    Je vous invite à découvir 3 autres remèdes homéopathiques (CHIMAPHILA UMBELLATA, CLEMATIS ERECTA et EQUISETUM HYEMALE) en cliquant sur ce lien: Cystite, médicaments et homéopathie

    Auteur : Alexis ROGER

    Que faut-il prendre en association avec le traitement homéopathique ?

    N'oubliez surtout pas de boire autant d'eau que possible (eaux alcalines de préférence) et de boire du jus de canneberge ou d'avaler des capsules d'extrait de canneberge (cranberry) au premier signe de la cystite.

    Gélules d'extrait de canneberge

    Ultra Canneberge- Action prolongée comprimés

    Canneberges séchées Biologiques

    Cystirégul Plus possède une action tres renforcée et s'adresse en particulier aux personnes souffrant de cystites à répétition (+ de 5 fois par an). Ce remède naturel contribue à la réduction de la fréquence des cystites ou gênes urinaires.

    C'est une formule exclusive qui permet de lutter contre les gênes urinaires grâce à la présence de 3 extraits de plantes et de 2 vitamines qui agissent en synergie:

    - Les Proanthocyanides des baies de cranberry diminuent la fixation de certaines bactéries (Escherichia coli) sur les parois des voies urinaires.

    - L'extrait d'hibiscus possède une action antibactérienne puissante qui a été prouvée scientifiquement en inhibant pour partie le développement des bactéries responsables de ces gênes.

    - La bruyère connue pour son action éliminatrice et la vitamine C acidifiante, potentialisent l'action des 2 autres extraits de plantes.