• Cancer Colorectal | Traitement | 8 Remèdes Naturels | Cancer du Côlon

    Cancer Colorectal

    Le cancer du côlon ou cancer colorectal est le deuxième cancer le plus souvent diagnostiqué chez les femmes (après le cancer du sein) et le troisième cancer le plus souvent diagnostiqué chez l'homme (après les cancers du poumon et de la prostate).

    Les cancers du côlon et du rectum étant similaires, on les regroupe sous le terme de cancer colorectal. 33000 nouveaux cas de cancer colorectal surviennent chaque année en France, avec 16 000 décès par an. C'est terrible !

    Mais existe-t-il un espoir d'échapper à ce type de cancer ?

    Que pouvons-nous faire pour prévenir son apparition ?

    Pour les personnes chez qui on a déjà détecté le cancer du côlon, quels sont les remèdes naturels ou aliments à privilégier pour le combattre cette pathologie simultanément avec les traitements proposés par les médecins ?

    Je vous invite à découvrir 8 remèdes naturels qui font partie de l'arsenal de guerre qui se trouve à notre disposition pour prévenir et même combattre le cancer colorectal. Puisque le cancer colorectal est lié à des facteurs génétiques, à l'alimentation et à l'hygiène de vie, certains aliments sont à privilégier tandis que d'autres sont à éviter..

    8 Remèdes Naturels pour Prévenir et Combattre le cancer du côlon

    1) La Viande Rouge

    FAITS: Des études ont montré que la consommation fréquente de viande rouge augmente l'incidence du cancer du côlon.

    FRÉQUENCE : Manger de la viande rouge chaque jour et surtout plus d'une portion quotidienne augmente le risque de développer un cancer de viande rouge.

    RAISONS scientifiques : Il semble que ce risque est dû à une inflammation associée à des produits chimiques libérés par la digestion de la viande rouge. Ces produits chimiques altèrent l'ADN des cellules qui tapissent l'intestin et l'empêche de se réparer. Il faut savoir que les dommages à l'ADN au cours de la réplication est la cause principale de mutations génétiques, elles-mêmes à l'origine des cancers.

    2) L'Ail

    FAITS: Des recherches suggèrent que la consommation d'ail peut réduire le risque de développer plusieurs types de cancer dont notamment les cancers du tractus gastro-intestinal.

    FRÉQUENCE : L'OMS recommande une consommation quotidienne de quatre gousses d'ail frais alors que la Commission E penche plutôt pour une gousse d'ail frais par jour.

    RAISONS scientifiques : L'ail est riche en minéraux tels que le soufre et le sélénium, ainsi que des produits chimiques tels que l'alliciline et des flavonoïdes, tous connus pour être bénéfique pour la santé. Les effets protecteurs de l'ail peuvent découler de ses propriétés antibactériennes et de sa capacité à bloquer ou neutraliser la formation de substances cancérigènes. L'ail renferme des principes actifs qui empêchent 1) la mutagenèse, 2) les dommages causés à l'ADN grâce à la formation d'adduits d'ADN, 3) la croissance tumorale grâce à l'apoptose (Mort cellulaire).

    D'autres condiments et plantes herbacées de la même famille des alliacées avec des propriétés semblables incluent les oignons, les poireaux et la ciboulette.

    Pour un complément d'informations, veuillez consulter l'article : "L'oignon et la quercétine pour combattre le cancer".

    3) Les Antioxydants Végétaux

    FAITS: Les couleurs éclatantes de certains fruits, légumes, herbes et épices nous indiquent la présence d'une grande variété d'antioxydants dans ces aliments: le rouge dans les tomates, les betteraves, les canneberges et le raisin; l'orange dans le maïs, les courges, les carottes et la patate douce; le jaune dans le curcuma et le safran; le bleu dans les mûres, le chou violet et l'aubergine; le vert dans les épinards, le brocoli et les asperges.

    FRÉQUENCE : Mangez 6 à 10 fruits ou légumes frais chaque jour.

    RAISONS scientifiques : De nombreux antioxydants ont la capacité d'activer les gènes suppresseurs de cancer et d'inactiver les gènes qui stimulent la croissance cellulaire des tumeurs.

    Des études ont permis de noter une augmentation de l'inflammation et du stress oxydatif dans le côlon chez les personnes dont le régime est pauvre en antioxydants végétaux, ce qui contribue au cancer colorectal.

    4) L'Huile d'Olive

    FAITS: L'huile d'olive renferme des composés chimiques naturels aux propriétés anti-cancer. Les études sur des modèles cellulaires in vitro mettent en évidence les mécanismes par lesquels l'huile d'olive peut réduire naturellement le risque des cancers en général et du cancer colorectal en particulier.

    RAISONS scientifiques : "Nous avons constaté que l'incubation d'une lignée cellulaire cancéreuse dans laquelle on a introduit des concentrations croissantes de phénols d'huile d'olive pendant 24 heures protègent les cellules des dommages de l'ADN", a déclaré le chercheur clé Dr Chris Gill.

    5) Les Aliments Riches en Sélénium

    FAITS: Des études épidémiologiques ont révélé qu'un apport suffisant en sélénium est lié à une diminution du risque de cancer colorectal (Jacobs et coll., 2004). On observe les mêmes effets positifs en ce qui concerne les cancers de la prostate, des poumons, de la peau, de l'oesophage, de l'estomac et de la vessie.

    RAISONS scientifiques : Les trois formes chimiques de sélénium qui jouent un rôle le plus important dans la prévention du cancer sont les suivants: le sélénite de sodium, le L-sélénométhionine, et le sélénium-méthyl L-sélénocystéine. Par exemple, plus de 8 études ont démontré que le sélénite de sodium inorganique est capable de tuer les cellules cancéreuses. Le sélénium semble être capable de générer des formes de molécules à radical 'Oxygène' qui inactivent les mitochondries qui existent uniquement dans les cellules cancéreuses. Il faut savoir qu'il existe une protéine dans les cellules cancéreuses identifiée : "Bcl-2" qui empêche l'apoptose (processus par lequel des cellules déclenchent leur auto-destruction) . Or le sélénium semble bloquer cette action, ce qui permet aux cellules cancéreuses de s'autodétruire.

    Le sélénium augmente aussi l'activité de l'enzyme peroxydase de glutathion dans les tissus sains, favorisant ainsi une double action: tuer les cellules cancéreuses et protéger les cellules saines. Cet oligo-élément permet de réparer l'ADN endommagé et renforce le système immunitaire.

    SOURCES ALIMENTAIRES : Les aliments riches en sélénium sont l'ail, les oignons, les graines de tournesol, les champignons, les grains entiers (riz brun, l'avoine, le germe de blé), la noix du Brésil, le poisson (thon, flétan, sardines, saumon).

    Sélénium Capsules 50 mg

    6) Les Épices et les Fines Herbes qui Inhibent le Cancer du Côlon

    Des recherches ont révélé que l'ail, le gingembre, le curcuma, le thym, le romarin, la sauge, la menthe verte, la menthe poivrée et inhibent la croissance des cellules du cancer du côlon.

    7) Les Huiles Omega 3

    FAITS: Une alimentation riche en huiles anti-inflammatoires oméga 3 (EPA et DHA) diminue l'incidence de cancer du côlon.

    RAISONS scientifiques : Les huiles oméga-3 diminuent les taux de molécules pro-inflammatoires qui favorisent le cancer. Parce que ce ne est pas toujours facile d'obtenir des taux optimaux des huiles oméga 3 (EPA et DHA) dans l'alimentation moderne, une supplémentation orale est une bonne alternative.

    SOURCES ALIMENTAIRES : Les huiles oméga-3 se trouvent dans les poissons d'eau froide comme le saumon, les sardines, le maquereau et la morue ainsi que dans l'huile de lin.

    Oméga_3 Capsules

    8) Ginseng

    De nombreuses études ont montré que plusieurs espèces de la racine de ginseng ralentissent la prolifération des cellules cancéreuses du côlon et augmentent leur disparition (augmentant l'apoptose). Les Ginsengs asiatiques: Panax ginseng et Panax notoginseng, ainsi que le ginseng américain (Panax quinquefolium) présentent tous ces propriétés.

    Ginseng Extrait Pur

    Auteur : Alexis ROGER