• Douleur des règles - 10 plantes médicinales, Traitement Naturel et Phytothérapie

    Douleurs des règles

    Les douleurs des règles durent en général 12 à 24 heures. Cependant, chez certaines filles ou femmes, ces douleurs peuvent durer plusieurs jours.

    Comment expliquer ces douleurs menstruelles ? Au cours des règles, le muscle de l'utérus se contracte vigoureusement pour faciliter la destruction de sa paroi. Ce processus physiologique libère des composés chimiques qui ont pour action de contracter davantage le muscle de l'utérus et qui déclenchent une douleur plus ou moins vive au bas du ventre.

    La dysménorrhée primaire est un effet secondaire naturel des menstruations. La dysménorrhée secondaire est causée par un problème sous-jacent.

    Dans l'article précédent, nous avons commenté les bienfaits des 5 premiers remèdes naturels (le gingembre, la cannelle, le curcuma, l'actée à grappes noires et la vitamine E) reconnues pour avoir un effet apaisant sur cette période difficile du cycle des femmes fécondes.

    Dans ce deuxième article, nous parlerons des vertus de 5 plantes supplémentaires que sont la sauge, le fenouil, l'angélique chinoise, l'écorce de pin maritime et la corydale de chine.

    6. LA SAUGE (Salvia Officinalis)

    La sauge est utilisée en phytothérapie pour apaiser les douleurs des règles, car elle est riche en phyto-œstrogènes.

    En 2014, le Journal scientifique de l'Université des sciences médicales de Hamadan en Iran a édité une étude clinique réalisée sur 50 femmes souffrant de dysménorrhée primaire (règles douloureuses).

    On a demandé à ces femmes de boire une infusion de sauge pendant cinq jours avant la menstruation et cinq jours pendant la menstruation avant d'évaluer les effets de la plante médicinale.

    Les résultats de cette étude ont montré que la sauge est un remède naturel capable de diminuer réellement la douleur liée au début du cycle. Sur une échelle de 10, la douleur chez ces femmes avait diminué de 6,30 à 3,24.

    La durée maximale de la douleur avant le traitement était de 1 à 6 h (28,6%) et ce nombre était réduit à moins de 1 h après l'utilisation de cette plante médicinale (38,0%).

    Effets Indésirables et/ou contre-indications : La sauge est contre-indiquée pour tous les cas d'hyperœstrogénie et de cancers hormono-dépendants (cancer du sein, ou de l'utérus).

    SAUGE Bio - Gélules

    7. LE FENOUIL (Foeniculum vulgare)

    Le fenchone et l'anéthol, sont des composés aromatiques contenus dans le fenouil qui possèdent tous deux des vertus antispasmodiques bénéfiques pour traiter les cas de spasmes douloureux aux cours des règles.

    Une étude clinique publiée en 2012 et réalisée à l'Université des sciences médicales de Babol (Iran) sur 60 filles vierges se plaignant de dysménorrhée a démontré l'efficacité du fenouil pour réduire les douleurs menstruelles.

    L'administration de 30 mg d'extrait de fenouil, quatre fois par jour pendant trois jours, à partir du début de leurs règles, réduisait significativement la douleur menstruelle de ces jeunes filles.

    Effets Indésirables et/ou contre-indications : Ne prenez pas de suppléments de fenouil si vous êtes allergiques à l'anéthol, à l'aneth, à l'anis vert, à la coriandre, au céleri et au cumin.

    En raison de ses propriétés oestrogéniques, les femmes ayant souffert d'un cancer du sein, des ovaires ou de l'utérus ne doivent pas consommer de fenouil.

    Pour prévenir les effets toxiques de certaines substances contenues dans le fenouil, il est recommandé de ne pas prendre plus de 7 g de fruits séchés par jour et de ne pas poursuivre le traitement plus de deux semaines d'affilée.

    FENOUIL - Gélules

    8. L'ANGELIQUE CHINOISE [Dong Quai] (Angelica sinensis)

    La racine de l'angélique chinoise est couramment utilisée pour réguler le cycle menstruel et soulager les crampes menstruelles. Ce remède naturel aide également à soulager les symptômes de la ménopause, à réduire le syndrome prémenstruel et l'anémie. Il rétablit également un cycle menstruel après l'arrêt de la pilule contraceptive.

    Ce qui nous intéresse davantage dans cet article consacré aux douleurs menstruelles, est de savoir que la racine de l'angélique chinoise possède des propriétés antispasmodiques. Les produits chimiques coumariniques présents dans cette plante permettent de dilater les vaisseaux sanguins, ce qui a pour effet de détendre les muscles lisses de l'utérus, soulageant ainsi les crampes menstruelles. D'autre part, cette plante calmerait le muscle utérin pendant le cycle menstruel en équilibrant les taux d'hormones de l'inflammation (prostaglandines).

    Traditionnellement la posologie est de 1 g à 2 g de racine séchée, en capsules ou en infusion, 3 fois par jour.

    Effets Indésirables et/ou contre-indications : La plante contient des substances qui peuvent augmenter la sensibilité de la peau au soleil. Les expositions prolongées au soleil sont déconseillées pendant son utilisation. Comme dans le cas du fenouil, cette plante exercerait une certaine action oestrogénique, qui pousse les femmes ayant souffert d'un cancer hormonodépendant de s'en abstenir !

    DONG QUAI - Gélules

    9. L'ECORCE DE PIN MARITIME (Pycnogenol)

    L'extrait de l'écorce de pin maritime des Landes, commercialisé sous le nom de Pycnogenol®, diminue significativement la douleur des règles douloureuses chez les femmes et réduit le besoin de prendre des analgésiques. En phytothérapie, ce remède est souvent recommandé également pour traiter d'une façon naturelle l'endométriose.

    Deux gynécologues japonais ont testé le Pycnogenol®, extrait de l'écorce de pin maritime, pour réduire la douleur menstruelle. 39 femmes souffrant de dysménorrhée ou d'endométriose ont été traitées avec 30 mg de Pycnogenol® par jour, sept jours avant la menstruation. Les douleurs abdominales et les crampes ont été améliorées chez la majorité des femmes [Kohama et Suzuki, 1999].

    Ces premiers résultats ont incité à poursuivre les recherches sur les avantages de Pycnogenol® pour l'inconfort menstruel.

    Plus récemment, en 2008, une étude clinique avec placebo impliquant 116 femmes japonaises a donné des résultats tout aussi positifs. Chez les femmes dont les douleurs menstruelles étaient les plus fortes, la prise de 30 mg par jour de Pycnogenol®, 2 fois par jour, durant 2 cycles a réduit le recours aux médicaments analgésiques classiques.

    Effets Indésirables et/ou contre-indications : Aux doses indiquées dans les précédents paragraphes, l'extrait de l'écorce de pin maritime des Landes n'est associé à aucun effet indésirable connu.

    10. LA CORYDALE DE CHINE (Corydalis yanhusuo ou YHS)

    La corydale de chine est l'une des plantes médicinales les plus fréquemment prescrites pour remédier aux douleurs menstruelles en médecine traditionnelle chinoise. Elle pousse en Sibérie, dans le nord de la Chine et au Japon.

    Le principal composant actif de la racine de la plante à fleurs corydale yanhusuo, la déhydrocorybulbine (DHCB) est un puissant agent antidouleur.

    À l'Université de Californie à Irvine, l'équipe du professeur de pharmacologie, Olivier Civelli, a étudié cette plante et a constaté ses bienfaits sur la douleur aiguë (nociceptive), la douleur neuropathique chronique et la douleur inflammatoire persistante lors d'essais sur la souris.

    D'après l'université de médecine du Michigan, une posologie de 5 à 10 grammes de poudre de rhizome séché brut par jour permet d'obtenir l'effet analgésique souhaité.

    Bien que la corydale de chine fasse partie de la famille du coquelicot, qu'elle est un effet similaire (mais considérablement plus faible) que la morphine, cette plante médicinale ne provoque aucune tolérance ou accoutumance comme le font les médicaments analgésiques opioïdes.

    Auteur : Alexis ROGER