• Eupatoire et remède contre la grippe - Soigner la grippe avec Eupatorium Perfoliatum

    Eupatoire et remède contre la grippe

    L'eupatoire est une plante médicinale d'origine nord-américaine qui appartient à la famille des Composés (ou Astéracées). Son nom botanique est Eupatorium Perfoliatum. L'eupatoire est aussi connue sous les noms vernaculaires suivants : eupatoire perfoliée et herbe à souder. Les américains la nomment : Herbe à fièvre (Feverwort), Plante à transpiration (Sweating plant) et Sauge indienne (sage indien).

    L'Eupatorium perfoliatum ou eupatoire perfoliée est principalement utilisé dans les médicaments homéopathiques contre le rhume, la fièvre paludéenne, la grippe accompagnée de douleurs musculaires et osseuses, les problèmes digestifs et les maladies du foie.

    Une infusion d'eupatoire est employée en médecine alternative pour aider le corps à combattre les infections virales et bactériennes. Ce remède naturel contre la grippe est employé pour soigner les symptômes grippaux et prévenir les complications respiratoires ou pulmonaires.

    Composés chimiques contenues dans la plante médicinale

    L'eupatoire (Eupatorium Perfoliatum) renferme de nombreux principes actifs. Nous citerons les principaux composés chimiques de la plante : flavonoïdes (quercétine, astragaline, rutine, kaempférol et eupatorine), polysaccharides, terpénoïdes (diterpènes, triterpènes, sesquiterpènes, lactones sesquiterpéniques et chromènes), stérols, huile volatile, tanin, acide gallique, cire cristallisée et inuline (dans la racine).

    Symptômes de la grippe commune et des remèdes contre la grippe

    1) Description de grippe: L'influenza, plus communément appelée grippe, est une infection respiratoire extrêmement contagieuse (nez, gorge et poumons) causée par des virus à ARN. Il ya 3 types de virus de la grippe (Myxovirus influenzae de type A, B et C) qui mutent fréquemment.

    La grippe se propage rapidement d'une personne à l'autre par le contact avec les mains ou par le moyen de gouttelettes riches en virus, en suspension dans l'air, provenant des éternuements et de la toux de la personne infectée.

    2) Symptômes de grippe: Les principaux symptômes de la grippe sont la fièvre (supérieure à 39°C), les céphalées, les frissons, les maux de gorge, la toux sèche, la congestion nasale ou l'écoulement nasal, les douleurs musculaires et osseuses, les nausées, les vomissements, la perte d'appétit et la fatigue.

    3) La médecine naturelle contre la grippe: Certaines plantes médicinales sont utilisées en phytothérapie contre la grippe : l'ECHINACEE (Echinacea purpurea), le SUREAU NOIR (Sambucus nigra), la REGLISSE (Glycyrrhiza glabra), l'OSHA (Ligusticum porteri), la BOURRACHE (Borago officinalis) et le PLANTAIN (Plantago major).

    Remède naturel contre la grippe et études scientifiques

    ¶ Il existe certaines preuves scientifiques que l'eupatoire (Eupatorium perfoliatum) traite la grippe avec succès. Il est intéressant de savoir que l'eupatoire perfoliée a été répertoriée dans la catégorie des plantes médicinales contre la fièvre dans la pharmacopée des États-Unis de 1820 à 1916. Au cours de la pandémie de la grippe de 1918 (grippe espagnole), l'usage de la plante eupatoire perfoliée s'est avéré très bénéfique en réduisant les symptômes douloureux de la grippe.

    ¶ Un chercheur phytothérapeute allemand H. Wagner a démontré que les lactones sesquiterpéniques et les polysaccharides renfermés dans l'eupatoire ont des propriétés immunostimulantes, dix fois plus puissant que ceux de l'échinacée.

    Il a été rapporté que les xyloglucuranes, des fractions polysaccharidiques d'extraits aqueux d'eupatorium perfoliatum augmentent plus de deux fois le mécanisme cellulaire de la phagocytose dans l'organisme.

    La phagocytose est un processus qui est utilisé par les cellules et qui consiste à ingérer et à détruire des particules mortes ou étrangères (bactéries, virus et champignons). Le système immunitaire est conçu pour protéger notre corps contre les envahisseurs étrangers comme les bactéries, les virus, les toxines et les parasites. Avec une forte immunité, notre corps peut facilement lutter contre le froid, la grippe et les autres infections.

    ¶ Les terpénoïdes et les flavonoïdes trouvés dans l'eupatoire perfoliée exercent des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires, des vertus thérapeutiques utiles pour soigner la grippe.

    ¶ La racine (éventuellement les feuilles) est infusée et la tisane d'eupatoire (ou thé d'eupatoire) est consommée dans le cadre d'un traitement naturel contre le rhume et les symptômes grippaux (fièvre, frissons, flegme, toux, etc.)

    Eupatorium perfoliatum, plante et toxicité

    La plante Eupatoire pourrait contenir des alcaloïdes de pyrrolizidiniques. La consommation régulière de plantes médicinales renfermant ces composés peut être responsable de graves intoxications hépatiques. Les patients souffrant d'une maladie du foie devraient s'abstenir d'utiliser l'eupatoire dans un but thérapeutique. Ne l'utilisez pas non plus si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

    Il faut aussi éviter de consommer l'eupatoire sur une longue période de temps (plus de six mois). De petites doses peuvent avoir des effets diurétiques et laxatifs !

    Eupatorium perfoliatum - Remède homéopathique contre la grippe

    En homéopathie, l'eupatorium perfoliatum est préconisé contre la grippe et les états grippaux accompagnés des symptômes suivants : fièvre, frissons, courbatures musculaires, douleurs oculaires, articulations douloureuses, toux sèche, transpiration absente ou minime, soif, enrouement, nausée, vomissements et coryza (rhume du cerveau avec un écoulement nasal et des éternuements répétés et parfois une conjonctivite).

    La posologie, la plus fréquente dans ce cas est de 3 granules d'Eupatorium Perfoliatum 5 CH toutes les heures. Les dilutions basses telles que 4 CH et 5CH, sont utilisées pour traiter des affections aiguës et locales. Lorsque les symptômes sont généraux, les homéopathes prescrivent des remèdes homéopathiques à des dilutions moyennes entre 7 CH et 9 CH.

    Le remède homéopathique Eupatorium Perfoliatum peut être associé à l'Oscillococcinum pour prévenir un état grippal. Si les manifestations de la grippe ont débuté, les homéopathes prescrivent souvent Eupatorium Perfoliatum avec Paragrippe ® (Arnica 4 CH, Belladonna 4 CH, Eupatorium perfoliatum 4 CH, Gelsemium 4 CH, Sulfur 5 CH) et Oscillococcinum.

    Remarque : Contrairement à l'utilisation de la plante sèche, aux dilutions homéopathiques, Eupatorium perfoliatum n'est pas toxique pendant la grossesse ou l'allaitement.

    Auteur : Alexis ROGER