MÉNOPAUSE | Traitement Hormonal ou Naturel ? | Risques § Bienfaits

Pycnogenol® et MénopauseParmi les symptômes les plus gênants de la ménopause, il y a les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes. Le traitement hormonal substitutif (THS) peut aider à réduire ces symptômes, aussi bien que d’autres effets de la ménopause.

Cependant, il y a plusieurs raisons pour lesquelles ce choix thérapeutique doit être écarté. On savait déjà que le THS ne convenait pas à toutes les femmes mais à la suite des conclusions de recherches récentes, il apparait que le traitement hormonal substitutif augmente le risque de développer une maladie grave.

Ces préoccupations amènent certaines femmes ménopausées à essayer des traitements naturels. Le site naturalexis.com a déjà parlé des bienfaits de certaines plantes médicinales comme l’airelle rouge, la racine d’actée à grappe noire, la sauge, l’angélique, l’onagre, le trèfle rouge et le kava pour soulager les symptômes de la ménopause.

Dans cet article, nous parlerons des bienfaits de l’extrait breveté de l’écorce du pin maritime, le Pycnogenol®. Mais auparavant, nous expliquerons les bienfaits et les risques associés au traitement hormonal substitutif pour vous aider à faire un choix éclairé du type de thérapie que vous aimeriez suivre.

La Ménopause augmente les risques cardiovasculaires

À la ménopause, les femmes subissent une chute d’œstrogènes qui est associée à plusieurs symptômes tels que les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, les troubles du sommeil, les sautes d’humeur, les déficits de mémoire et des problèmes de tractus urogénital et de concentration.

En outre, la ménopause affecte également le métabolisme des lipides. Les taux de cholestérol et de triglycérides s’élèvent davantage. L’absence d’effets antioxydants de l’œstradiol provoque un stress oxydatif. La combinaison du stress oxydatif avec un taux de cholestérol élevé, en particulier le LDL (mauvais cholestérol), est susceptible de produire des lipides peroxydés dans le système cardiovasculaire qui peuvent conduire à l’hypertension, l’athérosclérose, l’embolie et d’autres problèmes de santé cardiovasculaires.

Comprenez bien que la ménopause ne se limitent pas à des symptômes plus ou moins temporaires. La diminution des œstrogènes peut entraîner des conséquences cardiovasculaires graves !

Traitements Hormonaux Substitutifs (THS) – Bienfaits et Inconvénients

Le traitement hormonale ou hormonothérapie semblait être une solution PARFAITE pour remplacer la perte d’œstrogènes par divers produits hormonaux.

Quels sont les bienfaits d’un traitement hormonal substitutif ?

Il a l’avantage d’atténuer et parfois de supprimer les effets de la ménopause. Le THS prévient le développement de l’ostéoporose et l’apparition de bouffées de chaleur, de sautes d’humeur, etc. L’œstrogène substitutif peut également soulager les symptômes vaginaux de la ménopause, tels que la sécheresse, les démangeaisons, la sensation de brûlure et l’inconfort lors des rapports sexuels. La combinaison d’œstrogène et de progestérone peut réduire le risque de cancer du côlon.

Quels sont les inconvénients d’un traitement hormonal substitutif ?

La plus grande étude clinique réalisée jusqu’à présent sur les effets négatifs du traitement hormonal substitutif a révélé qu’il augmente le risque de certaines affections graves : maladie cardiaque, accident vasculaire cérébral, cancer du sein, formation de caillots sanguins, etc.

Des études ultérieures ont suggéré que ces risques varient en fonction de l’âge. Par exemple, les femmes qui commencent un traitement hormonal plus de 10 ou 20 ans après le début de la ménopause ou à l’âge de 60 ans ou plus sont davantage touchées par ces effets secondaires graves. Mais si l’hormonothérapie est commencée avant l’âge de 60 ans ou dans les 10 ans suivant la ménopause, les bénéfices semblent l’emporter sur les risques.

Les risques de l’hormonothérapie peuvent également varier selon que l’œstrogène est administré seul ou avec un progestatif, selon la dose utilisée, selon le type d’œstrogène et selon d’autres facteurs de santé tels que les risques cardiovasculaires, les risques de cancer, etc.

Tous ces risques devraient être considérés avant de décider si l’hormonothérapie pourrait être une bonne option pour vous.

Comment traiter les symptômes de la ménopause sans suivre un traitement hormonal substitutif ?

L’extrait de l’écorce du pin maritime français (Pycnogenol®) offre un moyen naturel et sûr de soulager les symptômes de la ménopause sans pour autant être responsable des mêmes risques pour la santé des femmes ménopausées.

Ménopause, Traitement Naturel et Bienfaits de l’Écorce de Pin

Le Pycnogenol® est un extrait breveté de l’écorce du pin maritime français (Pinus pinaster) qui a fait l’objet d’une étude réalisée en 2017 par des chercheurs de l’université italienne d’Annunzio.

Cette étude a testé 70 femmes péri-ménopausées âgées de 40 à 50 ans pendant deux mois. La périménopause est une période où la femme passe à la ménopause, une période qui peut durer entre 8 et 10 ans. La périménopause commence généralement au milieu ou à la fin de la quarantaine.

Le groupe de femmes ménopausées a été divisé en deux : 38 femmes ont reçu 100 mg de Pycnogenol® par jour tandis que les 32 femmes dans le groupe témoin ont reçu un placebo.

Après 8 semaines de traitement, les femmes à qui on avait administré du Pycnogenol® ont vu leurs symptômes diminués. Les marqueurs de risque cardiovasculaire liés à la périménopause ont été également réduits.

Voici les résultats statistiques de cette étude :

o Bouffées de chaleur = amélioration de 41%

o Transpiration nocturne = amélioration de 33%

o Normalisation des règles irrégulières = amélioration de 67%

o Humeur = amélioration de 25%

Les femmes ayant pris le remède naturel Pycnogenol® ont également vu leurs taux de cholestérol et de triglycérides réduits, et les taux de glycémie à jeun ont été normalisés. Grâce à la prise de ce remède naturel, elles ont aussi bénéficié des quelques améliorations concernant la mémoire, la survenue de vertiges et la dépression.

Symptômes de la ménopause réduits de plus de la moitié !

Dans une étude de 2013, des chercheurs du Keiju Medical Center du Japon ont également découvert que le même nutraceutique (ingrédient actif présent à l’état naturel dans l’écorce de pin), le Pycnogénol, pouvait réduire considérablement les symptômes de la ménopause et de la périménopause.

Ces chercheurs ont testé 170 femmes qui étaient en périménopause dans cette étude en double aveugle, contrôlée par placebo. Deux fois par jour pendant trois mois, les femmes ont reçu soit 30 milligrammes de Pycnogenol® soit un placebo. Avant et après la période de traitement, un bilan sanguin approfondi a été réalisé pour toutes ces femmes comprenant bien sûr les taux d’hormones.

Les femmes ont été évaluées également sur la base de questionnaires détaillés, en utilisant le Questionnaire normalisé sur la santé des femmes, ainsi que le test de l’indice de Kupperman.

Après seulement quatre semaines de traitement, les femmes prenant le Pycnogénol ont montré une amélioration significative des symptômes de la ménopause. Ceux-ci comprenaient des problèmes de sommeil et de circulation y compris le syndrome des jambes sans repos (SJSR) et les bouffées de chaleur.

D’après l’indice de Kupperman, après l’essai de trois mois, le traitement par Pycnogenol® a entraîné une réduction de 56% des symptômes de la périménopause.

L’indice de Kupperman a évalué différents symptômes comme les bouffées de chaleur, la paresthésie, l’insomnie, la nervosité, la mélancolie, les vertiges, la faiblesse, l’arthralgie ou myalgie, les maux de tête, et les palpitations. Ceux-ci sont classés par gravité selon le nombre de fois rapporté par jour.

Qu’est-ce que l’écorce de pin maritime et le Pycnogenol® ?

Le Pycnogenol® est le nom d’une marque déposée aux États-Unis d’un extrait végétal naturel provenant de l’écorce du pin maritime (Pinus pinaster) qui pousse le long des côtes du sud-ouest de la France.

Il contient une combinaison unique de procyanidines, de bioflavonoïdes et d’acides organiques, qui offrent de nombreux bienfaits naturels.

Le Pycnogenol® a fait l’objet de très nombreuses études au cours des 40 dernières années. Plus de 230 études ont été publiées dans des revues scientifiques confirmant à la fois son efficacité dans le traitement de certaines maladies et l’absence d’effets indésirables graves de son utilisation thérapeutique.

Le Pycnogenol® est une formulation brevetée d’extrait d’écorce de pin qui est normalisée à 65-75% en poids de composés de procyanidine. Les procyanidines sont des tanins qui possèdent des propriétés antioxydantes. Le potentiel antioxydant du Pycnogenol® est extrêmement élevé raison. D’ailleurs, la plupart des chercheurs attribuent le succès de ce remède naturel contre les maladies cardiovasculaires et l’asthme à son potentiel antioxydant !

Cependant, l’extrait d’écorce de pin contient d’autres composés comme des monomères polyphénoliques, des acides phénoliques, de la catéchine, de l’épicatéchine, des acides cinnamiques et plus encore.

Certains composés phytochimiques contenus dans l’extrait du pin maritime agissent sur les taux d’oxyde nitrique qui modulent la dilatation des vaisseaux sanguins et stimulent la circulation. Cette action sur l’oxyde nitrique dans la circulation sanguine a également d’autres effets tels que le renforcement de l’immunité.

Aujourd’hui, le Pycnogenol® est disponible dans plus de 700 compléments alimentaires et produits de santé dans le monde entier.

Auteur : Alexis ROGER