• Ostéoporose, Vitamines et Minéraux - Prévenir l'Ostéoporose avec un Régime Alimentaire Équilibré

    Ostéoporose

    L'ostéoporose touche deux catégories de personnes. Dans le cas de l'ostéoporose de Type 1, elle concerne principalement des femmes (9 femmes pour 1 homme) d'une soixantaine d'année en post-ménopause dont la sécrétion des œstrogènes a diminué.

    L'ostéoporose de Type 2 concerne une population de femmes et hommes plus âgés (à partir de 70 ans) et se manifeste essentiellement par des fractures du col de fémur.

    Définition de l'Ostéoporose

    L'ostéoporose comme son nom l'indique (d'étymologie grecque : osteo = os et poros = trou) est une maladie 'silencieuse' du squelette impliquant une perte de la masse osseuse et la destruction de la microarchitecture du tissu osseux.

    L'os devenant plus fin et plus fragile est susceptible de se fracturer plus facilement. Les fractures les plus fréquentes concernent les vertèbres, le col du fémur, l'avant-bras et le poignet.

    Diagnostic de l'Ostéoporose

    Comment savoir si on souffre d'ostéoporose ? On parvient au diagnostique de l'ostéoporose par le moyen d'une ostéodensitométrie, un examen radiologique utilisant les rayons X, qui permet de mesurer la densité minérale osseuse et de dépister une perte osseuse importante.

    Note : jusqu'à 11% de la baisse de la densité osseuse, on parle d'ostéopénie qui est un état intermédiaire entre l'os en bonne santé et l'ostéoporose. Au-delà de ce pourcentage il s'agit bel et bien d'un état ostéoporotique qui nécessite un traitement thérapeutique.

    La structure de l'os comprend des sels minéraux et un tissu collagène de soutien. Pour prévenir l'ostéoporose et optimiser la densité minérale des os, le corps a besoin de calcium, de vitamines D, C et K ainsi qu'un ensemble de sels minéraux et d'oligo-éléments tels que le magnésium, le manganèse, le zinc, le cuivre et le bore.

    Chacun de ces éléments joue un rôle dans la formation des os et se rencontre dans un régime équilibré. Voyons comment ces divers éléments contribuent à la santé du squelette :

    Calcium

    C'est bien sûr l'élément principal dans la construction d'os solides au cours de la croissance et reste primordial dans la préservation de la masse osseuse chez l'adulte. L'os est constitué à 65% d'un complexe de sels de phosphate de calcium. Les adultes de 19 à 50 ans ont besoin de consommer 1000 mg de calcium par jour. Les personnes âgées de plus de 50 ans doivent en consommer davantage, 1200 mg par jour.

    Certaines études scientifiques ont révélé la supériorité de l'apport alimentaire de calcium en comparaison à un supplément acheté en pharmacie. Consommez des produits laitiers (des fromages tels que le gruyère, le comté et l'emmental), des poissons et des boissons au soja. Malheureusement, le calcium ne travaille pas seul, il a besoin de l'aide de nombreuses vitamines et de quelques minéraux.

    Vitamine D

    La vitamine D (calciférol) facilite (avec la Vit K2) l'absorption intestinale du calcium (et du phosphore) au niveau de l'intestin grêle et réduit l'élimination de celui-ci par les urines. D'autre part elle favorise la fixation du calcium sur l'os.

    Nous avons besoin entre 400 UI et 1000 UI de vitamine D par jour. La vitamine D est produite en majorité par la peau, sous l'action des rayons ultraviolets du soleil. L'huile de foie de morue (3400 UI pour 100g), la sardine, le ton, l'hareng, le maquereau et le foie de poulet sont quelques aliments très riches en vitamine D.

    Vitamine C

    La vitamine C est nécessaire pour la formation de collagène, un tissu conjonctif très résistant à la traction qui contribue à des os solides.

    Les fruits et les légumes qui contiennent beaucoup de vitamine C comprennent la goyave, le kiwi, le brocoli, le chou de Bruxelles, les fraises et les oranges.

    Vitamine K

    La vitamine K (particulièrement la vitamine K2 appelée ménaquinone) joue un rôle dans l'activation de l'ostéocalcine (une protéine constitutive de l'os) pour une meilleure fixation du calcium osseux et une augmentation de la densité osseuse.

    Des études ont démontré que la consommation de 45 mg par jour de supplément de vitamine K2 permet de diminuer considérablement les risques de fractures.

    Quelques aliments riches en vitamine K : le foie de porc, le jaune d'œuf, l'huile de soja, le brocoli, l'artichaut, la laitue, les épinards et les choux de Bruxelles.

    Magnésium

    Plus de la moitié (55%) du magnésium de l'organisme se trouve dans l'os. Le magnésium intervient dans la croissance et la minéralisation osseuse. Nous avons besoin entre 600 mg et 1000 mg de magnésium par jour.

    Les meilleures sources en magnésium sont: la farine de soja, le chocolat noir, les escargots, les fruits oléagineux (amandes, noix, noisettes, etc.), le riz complet, et certaines eaux minérales.

    Manganèse

    Un quart du manganèse de l'organisme se trouve dans l'os. La plus grande partie de cette charge semble déposée dans la partie inorganique des os, où elle joue un rôle de tampon. Le manganèse aide à former la densité de l'os. Nous avons besoin 3 mg de manganèse par jour.

    Les aliments contenant le plus de manganèse sont les noix, les céréales type 'All Bran', le blé complet, certaines eaux minérales, le thé et l'ananas.

    Zinc

    Le zinc joue un rôle important dans la multiplication cellulaire de l'os ainsi que la fabrication du collagène de la trame osseuse.

    Le zinc pourrait contribuer (au conditionnel, parce que les études ont seulement été faites sur des animaux de laboratoire et pas encore sur l'homme !) aussi à renforcer les os en optimisant l'action de la vitamine D et de l'estrogène sur la densité minérale des os. Nous avons besoin 30 mg de zinc par jour.

    Les huîtres, le foie de veau et de porc et le pain complet en contiennent beaucoup.

    Cuivre

    Le cuivre renforce la solidité des os, des articulations et des cartilages en participant à la formation du collagène et de l'élastine. Nous avons besoin de 1,5 mg de cuivre par jour.

    La source alimentaire riche en cuivre provient entre autres, des huîtres, du foie, du chocolat noir, des pommes de terre et des lentilles.

    Bore

    Le bore prévient une perte excessive de calcium et du magnésium dans les urines. Il jouerait un rôle dans le métabolisme du calcium. Nous devons en consommer 2 mg par jour.

    Consommez davantage de pruneaux, de pêches, de raisins secs et de noisettes pour pouvoir tirer pleinement profit de cet élément et prévenir au mieux l'ostéoporose.

    Silice

    La silice joue aussi un rôle dans la densité minérale des os chez les humains. C'est un élément structurel du tissu conjonctif qui enveloppe la trame osseuse et stimule sa minéralisation. La silice a également un rôle essentiel dans la formation du cartilage articulaire. Il faciliterait la calcification et la minéralisation osseuses. Chaque jour l'organisme humain devrait disposer d'un apport de 20 à 30 mg de silicium organique.

    La farine de seigle, l'orge, le riz, les champignons, les radis, l'ail et le persil renferment de la silice.

    Acide Folique

    L'acide folique ou la vitamine B9 (associé aux vitamines B6 et B12) à la dose de 0,4 à 1 mg par jour contribue à réduire le risque de fracture.

    Les levures alimentaires et le foie gras en contiennent énormément. Privilégiez les petits pois, les épinards, les lentilles et la farine de soja dans votre régime alimentaire.

    PLANTES à ACTION MINERALISANTE

    *** LA PRÊLE et LE BAMBOU: Le complexe bambou-prêle apporte à l'organisme les constituants minéraux qui lui font défaut.

    L'association de ces deux végétaux, la prêle et le bambou traditionnellement reconnus pour leur apport en silice (minéral présent chez l'homme, qui intervient dans la fabrication des os et des cartilages) se révèle particulièrement intéressante pour son action reminéralisante gràce au bambou.

    La prêle est une plante qui a la capacité d'absorber du silicium en grande quantité.

    PRÊLE et BAMBOU en Gélules

    Lecture Recommandée à Télécharger

    " Ce que les femmes savent moins bien, par contre, c'est que l'hormonothérapie de remplacement n'est peut-être pas la meilleure méthode qui soit pour régler les problèmes de la ménopause – dont notamment l'ostéoporose. Bien que votre médecin ne vous l'ait peut-être pas mentionné, il existe en effet plusieurs moyens naturels de contrer l'ostéoporose." _ Jocelyne Aubry

    'Soignez votre ostéoporose sans médicaments'

    Essayez de faire pousser une plante dans une terre acide alors qu'elle a besoin de l'inverse… La pauvre serait fragile et peu épanouie. C'est exactement le même problème si notre milieu interne n'est pas adapté à nos besoins. Ce déséquilibre peut générer fragilité osseuse, fatigue, douleurs et inflammations …

    Suivez pas à pas l'un des 8 programmes sur mesure : Ostéoporose, digestion, détox, minceur, spasmophilie, anticholestérol… Vous constaterez rapidement un mieux-être éclatant !

    Le grand livre de l'équilibre acido-basique

    Auteur : Alexis ROGER