• Pilule, libido et frigidité - Trouble du désir causé par la pilule contraceptive

    Pilule et libido

     

     

    « Je n'ai plus de désir depuis que je prends la pilule » Ainsi c'est exprimé Judith en faisant allusion à un trouble du désir sexuel dû apparemment à la prise quotidienne d'une pilule contraceptive.

    « Pendant des années, j'étais complètement frigide et irritable puis depuis que j'ai arrêté la pilule contraceptive, j'ai retrouvé une forte libido et une vie sexuelle normale » explique Laurie.

    De nombreuses femmes ont effectivement constaté que la contraception hormonale (association d'œstrogènes et de progestatifs ou de progestatifs seuls.) conduit à une baisse de la libido ou désir sexuel.

    Qu'en disent les scientifiques et les docteurs ? La pilule et les autres contraceptifs hormonaux seraient-ils vraiment responsables d'un trouble du désir sexuel, d'une frigidité et d'un blocage sexuel ? S'agirait-il plutôt d'une pure coïncidence ?

    Plusieurs études scientifiques ont révélé que les femmes qui utilisent la contraception hormonale telle que la pilule contraceptive auraient tendance à souffrir davantage d'un trouble du désir sexuel que les femmes qui n'utilisent pas de contraception ou bien celles qui utilisent une contraception non hormonale.

    Enquête sur le lien entre la contraception et le trouble du désir sexuel

    La dernière étude réalisée à ce sujet a été conduite par une équipe de chercheurs allemands de l'université de Tübingen. Cette équipe de scientifiques a étudié l'effet de la contraception sur la libido ou désir sexuel en se basant sur un questionnaire rempli et fourni par 1086 femmes ayant une vie sexuelle active et stable.

    Dans ce groupe de volontaires, 69,5% des femmes prenaient un contraceptif oral (la pilule), 22,5% d'entre elles utilisaient le préservatif masculin en latex et 7,3% des participantes utilisaient un anneau vaginal (Nuvaring®).

    Quant aux autres femmes, elles utilisaient d'autres moyens contraceptifs tels que l'implant contraceptif et le dispositif intra-utérin.

    Conclusion de l'étude sur l'impact de certains moyens contraceptifs sur la libido

    Les chercheurs ont constaté que près de 33% des femmes, soit une femme sur trois, souffraient de dysfonction sexuelle féminine.

    Les troubles du désir sexuel dont ont souffert ces femmes comprenaient un ou plusieurs de ces symptômes : absence du désir sexuel, absence de la stimulation ou excitation sexuelle, absence de la lubrification du vagin, absence de l'orgasme lors des rapports sexuels, absence du plaisir ou de la satisfaction sexuelle (frigidité).

    Les femmes qui ont le plus souffert d'un trouble du désir sexuel étaient celles qui utilisaient une contraception hormonale non orale suivies par celles qui prenaient la pilule.

    Analyse de l'auteur de cette enquête

    Au terme de cette étude, le docteur Allemand Harald Seeger a tiré cette conclusion digne d'intérêt :

    « Les résultats de cette étude révèlent que la contraception hormonale lorsqu'on la compare avec les autres moyens contraceptifs, est associée à une baisse du désir et de l'excitation sexuelle »

    Ce chercheur souligne que l'étude a révélé un lien mais aucune cause à effet !

    Hypothèse des conséquences de la pilule en rapport avec le trouble du désir sexuel

    Pourquoi la contraception hormonale diminuerait la libido ?

    L'hypothèse la plus vraisemblable est la suivante : les contraceptifs oraux abaisseraient le taux sanguin d'androgènes et de testostérone>, hormone jouant un rôle prépondérant dans le déclenchement du désir sexuel et l'intérêt pour les relations sexuelles.

    Notez cependant qu'il existe de multiples facteurs qui peuvent affecter la libido chez la femme en âge de procréer.

    Voir l'article : Baisse de libido chez la femme – Aphrodisiaque naturel pour booster sa libido

    Il est nécessaire de réaliser plus de recherches

    « Dans des recherches futures, il serait intéressant de voir s'il existe une différence entre la dose d'œstrogène et de progestatifs synthétiques utilisés dans différents contraceptifs hormonaux en ce qui concerne son influence sur la fonction sexuelle féminine », reconnait le chercheur Harald Seeger.

    Remède naturel en cas de baisse de la libido chez la femme

    Il existe un complément alimentaire qui accentue le désir et la sensation de plaisir grâce à sa formule à base deMaca, de Damiana, de Gingembre, d'Isoflavones de Soja et d' Arginine.

    Conseils Pratiques

    C'est une solution 100 % d'origine naturelle sans effets secondaires indésirables et sans risque pour votre santé.

    Booster Naturel de Libido Féminine en gélules (Racine de Shatavari)

    Auteur : Alexis ROGER