• Problèmes d'ovulation et lait - Infertilité féminine et remède naturel

    Problèmes d'ovulation

    Si après un an de relations sexuelles régulières et non protégées, une grossesse ne survient pas, on parle d'infertilité. Parmi les causes d'infertilité féminine, les problèmes d'ovulation sont les plus courants touchant plus de 30 % des femmes qui ont des difficultés à concevoir un enfant.

    Qu'entend-on par l'expression 'problèmes d'ovulation' ? Est-ce que la consommation de produits laitiers peut constituer un remède alimentaire efficace pour augmenter les chances de tomber enceinte ?

    D'après les recherches réalisées par le Docteur Chavarro, quel type de lait faut-il privilégier pour stimuler la fonction ovarienne et augmenter la fertilité ?

    Problèmes d'ovulation - Définition, causes et diagnostic

    Les troubles ou les problèmes d'ovulations peuvent être dus à une anovulation (absence d'ovulation) ou à une dysovulation (ovulation irrégulière, précoce ou en retard). Longueur et régularité des cycles, courbe de température et bilan hormonal, constituent des indices qui permettent de diagnostiquer les problèmes d'ovulation.

    Le syndrome des ovaires polykystiques, l'insuffisance ovarienne précoce, les troubles fonctionnels de l'hypothalamus, les troubles hormonaux de la thyroïde, le diabète, le poids corporel (obésité ou anorexie), le stress, le tabac et l'alcool sont autant de causes possibles à la manifestation de problèmes d'ovulation.

    Boire du lait : blocage ou stimulation de la fonction ovarienne ?

    Saviez-vous que dans la communauté scientifique, il existait un dilemme au sujet de la répercussion de la consommation de lait sur l'ovulation chez les femmes ? Certaines études anciennes avaient suggéré l'hypothèse qu'une consommation élevée de lait et de produits laitiers pouvait augmenter le risque d'infertilité due à une perturbation ovulatoire chez les femmes en bonne santé.

    Plus récemment, d'autres études arrivent à des conclusions inverses, en disant que les produits laitiers peuvent au contraire améliorer la fonction ovarienne et remédier dans certains cas à l'infertilité féminine. Par exemple, une étude récente réalisée en 2003, a démontré que les femmes qui consomment au moins trois verres de lait par jour présentent un risque d'infertilité 70% moins élevé par rapport aux femmes qui ne consomme pas de lait.

    Pourquoi existe-t-il de telles contradictions ? Il semble qu'au début les recherches scientifiques ont été mal orientées. En effet, on a compris plus récemment qu'il faut faire une distinction entre la consommation de lait entier, riche en matières grasses naturelles et une consommation de produits laitiers écrémés ou pauvres en lipides.

    La question n'est donc pas de savoir si le lait est un remède naturel qui aide la femme à tomber enceinte plus rapidement, mais plutôt de comprendre quel type de produit laitier est l'allié des femmes qui veulent avoir un enfant : lait entier ou lait écrémé ?

    Dr Chavarro : Les bienfaits du lait entier sur l'ovulation

    Huit longues années d'études épidémiologiques réalisées sur les habitudes alimentaires de plus de 18.000 femmes infirmières en bonne santé, sans antécédent de stérilité, qui désiraient avoir un enfant, ont permis au Dr Jorge Chavarro (professeur de nutrition) et à ses collaborateurs de découvrir les effets positifs et négatifs des produits laitiers sur la fonction ovarienne et la fertilité.

    Il ressort de cette étude que la consommation quotidienne de produits laitiers écrémés a un impact négatif sur la fertilité féminine puisque les problèmes d'ovulation augmentent de 85% par rapport à la situation des femmes qui n'en consomment pas très rarement (moins d'une fois par semaine).

    Par contre, on apprend que la consommation quotidienne de produits laitiers entiers favorise la fonction ovarienne, réduisant de 27 % le risque d'infertilité chez la femme en bonne santé.

    Les chercheurs pensent les acides gras du lait entier pourraient contribuer à améliorer la fonction ovulatoire. Précisons également que les matières grasses contenues dans les produits laitiers non écrémés contiennent un taux plus élevé d'estrogènes.

    Conclusions

    Si vous n'arrivez pas à concevoir un enfant rapidement et que les examens médicaux n'ont pas décelés une cause pathologique particulière, rien ne vous empêche d'augmenter votre consommation de crèmes glacées et de yaourt au lait entier. Le lait entier constitue bel et bien un remède naturel et efficace pour traiter certains problèmes d'ovulation. Bonne chance !

    Livre

    Pour plus d'informations sur les méthodes naturelles de traitement contre l'infertilité, veuillez télécharger le livre de 190 pages intitulé : 'Le Miracle de la Grossesse'.

    " Le Miracle de la Grossesse "

    Auteur : Alexis ROGER