• Règles Hémorragiques et Aménorrhées - La Plante Achillée Soigne les Règles Anormales

    Achilée contre les règles hémorragiques

    Souffrez-vous de règles anormales? Recherchez-vous un remède naturel, une plante, pour traiter et corriger les troubles du cycle menstruel en douceur ?

    Cet article a pour but de vous faire découvrir une plante médicinale extraordinaire capable de soigner les règles anormales. Il s'agit d'une plante vivace très commune en Europe et en Amérique du Nord appelée Achillée Millefeuille.

    Avant de décrire les caractéristiques thérapeutiques de l'Achillée Millefeuille, il serait approprié d'expliquer ce qu'on entend par 'règles anormales'.

    Définition des Règles Anormales

    Des règles abondantes, l'absence de règles en dehors d'une grossesse ou de la ménopause, des règles irrégulières, des règles trop précoces ou en retard, des saignements en dehors des règles, des douleurs de règles sont autant de symptômes qui présentent une anomalie du cycle menstruel.

    Voici une liste des termes précis employés dans le jargon médical pour signaler un symptôme des règles anormales.

    > Hyperménorrhée : règles anormalement abondantes (perte du sang menstruel totale supérieure à 80 ml) et parfois prolongées (polyménorrhée). L'hyperménorragie et la ménorragie sont deux termes médicaux plus connues sous le nom de règles hémorragiques.

    > Aménorrhée : absence des règles ou menstruation chez une femme en âge de procréer. Le plus souvent, la grossesse en est la cause.

    > Métrorragies : saignement d'origine utérine survenant en dehors des règles

    > Dysménorrhées : règles douloureuses

    > Spotting : saignements d'abondance très réduite (goutte à goutte)

    Quand Consulter un Gynécologue ?

    Sachez qu'une anomalie durable ou répétitive des règles justifie une consultation médicale. Le gynécologue procèdera à un examen gynécologique détaillé afin de diagnostiquer la cause.

    Règles Anormales, Phytothérapie et Achillée Millefeuille

    La médecine naturelle et particulièrement la phytothérapie (traitement par les plantes) rend un énorme service aux femmes dont le cycle menstruel présente quelques anomalies.

    L'achillée Millefeuille (Achillea millefolium), aussi appelée herbe de la Saint-Jean et herbe aux coupures, est une plante médicinale aux fleurs blanches, rosâtres ou jaunes, appartenant à la famille des composées, qui abonde dans les prairies, dans les rocailles, au bord des chemins et des champs de céréales.

    L'usage des sommités fleuries de cette plante en tisane ou en bain de siège s'est révélé très efficace pour réguler le cycle menstruel capricieux de nombreuses femmes.

    Propriétés de l'Achillée dans le Traitement des Règles Hémorragiques et Autres Troubles Menstruels

    L'achillée est à la fois un hémostatique général, capable de stopper des saignements importants (action anticoagulante de l'alcaloïde Achilléine) et un emménagogue qui favorise les règles. Cette plante exerce également une action antispasmodique (décontracte certains muscles) et anti-inflammatoire.

    L'achillée possède par conséquent des propriétés médicinales intéressantes pour réguler le cycle menstruel. C'est un remède naturel pour traiter les métrorragies (perte de sang entre les règles), les règles hémorragiques ou ménorragies (règles anormalement abondantes et prolongées), les aménorrhées (absence de menstruation), les dysménorrhées (douleurs des règles avec de fortes crampes sous forme de spasmes dans le bas du ventre), l'inflammation des ovaires, les congestions utérines et les douleurs pelviennes.

    D'autre part, l'achillée millefeuille renferme des phytostérols à effet progestéronique qui stimulent la sécrétion de progestérone et aide à équilibrer des taux élevés d'œstrogène dans le sang, responsables parfois de fibromes et de kystes ovariens.

    L'achillée est un remède phytothérapique utile dans l'étape de la pré-ménopause lorsque les menstruations sont quelquefois hémorragiques et dans le cas des bouffées de chaleur (dans ce cas, à boire en infusion froide).

    Mode d'Emploi et Posologie

    1) Infusion ou tisane d'achillée : Infusez pendant 5 minutes une cuillère à café de plante sèche dans 250 ml d'eau bouillante. Buvez une tasse de tisane 3 fois par jour entre les repas.

    2) Bain de siège (usage externe): Infusez 100 g de la plante sèche dans 1 litre d'eau, puis diluez dans 19 litres d'eau tiède ou chaude. Versez le liquide dans un bidet, une cuvette ou une bassine et en position assise, immergez la région pelvienne jusqu'aux hanches. Le bain de siège dure une dizaine de minutes et est efficace pour soulager les dysménorrhées (douleur de règles), les douleurs pelviennes, les douleurs abdominales prémenstruels ou menstruels.

    3) Teinture mère : 20 à 30 gouttes 3 fois par jour en dehors des repas.

    Extrait Frais Hydroalcoolique d'Achillée Millefeuille Bio

    4) Huile essentielle : L'emploie d'huile essentielle d'achillée Millefeuille en usage interne devra se réaliser sous la supervision d'un aromathérapeute diplômé. En usage externe, n'appliquez jamais l'H.E sur la peau ou les muqueuses sans la diluer préalablement. Encore une fois, les services d'un professionnel en aromathérapie sont vivement recommandés.

    Précautions Particulières, Effets Secondaires et Contre-Indications

    Précautions : Ne pas dépasser la dose conseillée.

    Effets secondaires : L'usage du millefeuille peut provoquer de l'urticaire chez les personnes sensibles. L'usage prolongé de l'Achillée Millefeuille peut occasionner une photosensibilisation de la peau chez certaines personnes. Par conséquent, il est conseillé de ne pas dépasser 15 jours de cure.

    Contre-indication : A fortes doses, l'utilisation thérapeutique de l'achillée peut exercer une action abortive et neurotoxique. C'est une raison pour laquelle, l'usage de cette plante médicinale est contre-indiqué chez les personnes enceintes ou épileptiques. Les femmes allaitantes et les enfants devront aussi s'abstenir d'employer l'Achillée Millefeuille en médecine douce.

    Le Livre de la Gynécologie - E-book

    Les experts du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), réunis sous la direction du professeur Jacques Lansac, font le point sur toutes les étapes de la vie de la femme, de la puberté à l'âge mûr :

    Comment avoir une sexualité épanouie ? Quelle contraception choisir ? Quand et comment parler sexualité avec son adolescente ? Comment aborder le cap de la ménopause avec sérénité ? Que faire en cas de troubles gynécologiques ? Quelles sont les dernières avancées dans le traitement des pathologies ? Quelles sont les causes de la stérilité et comment la soigner ? Quel que soit leur âge, les femmes trouveront dans ce guide pratique, exhaustif et accessible à toutes, une mine d'informations concrètes et rassurantes.

    Ce livre s'appuie sur les témoignages et les questions de patientes recueillis sur les forums du site Santé AZ. Riche en schémas explicatifs et en vidéos (accessibles gratuitement via un Smartphone), il offre de nombreux conseils de prévention pour une bonne santé au féminin.

    Organisme de référence pour plus de 6000 gynécologues et obstétriciens, le CNGOF établit des recommandations de bonnes pratiques destinées à l'ensemble de la profession.

    Le grand livre de la gynécologie

    Auteur : Alexis ROGER