• Transpiration excessive des aisselles - Traitements naturels de l'hyperhidrose axillaire

    Transpiration excessive des aisselles ou hyperhidrose

    Transpirez-vous en permanence des aisselles ? Etes-vous gêné par cette transpiration excessive ?

    Quelles sont les causes de la transpiration excessive aussi appelée hyperhidrose (du grec hyper: excès et hidrose: sueur) ?

    Quels traitements naturels peuvent atténuer ou supprimer la transpiration excessive des aisselles ?

    Rôle des Glandes Sudoripares dans la Transpiration

    Il existe deux types de glandes sudoripares responsables de la transpiration dans le corps humain : les glandes sudoripares eccrines et apocrines.

    La transpiration sous nos bras, provenant des aisselles est spécifiquement produite par les glandes apocrines. La quantité de sueur que chaque personne produit ne dépend pas tant du nombre des glandes apocrines qu'elle possède que de l'activité du système nerveux qui régule la transpiration.

    La transpiration joue une fonction physiologique très utile afin de réguler la température du corps puisque l'évaporation de la sueur assure le refroidissement de la peau (thermorégulation). D'autre part, la transpiration est un moyen d'évacuer les déchets et toxines.

    Les odeurs désagréables issues de la transpiration sont dues aux sécrétions libérées par des bactéries qui se nourrissent de certains composés chimiques contenus dans la sueur.

    Causes Possibles de l'Hyperhidrose

    L'hyperhidrose axillaire (des aisselles) est déclenchée par une hyperactivité des glandes sudoripares. Les causes de l'hyperhidrose peuvent être à la fois physiques et psychiques.

    Voici une liste des causes impliquées parfois dans le phénomène de la transpiration excessive des aisselles : l'hérédité, certains aliments et boissons, l'exercice, une température ambiante élevée, un déséquilibre hormonal, l'anxiété, l'usage de certains médicaments, une maladie chronique, la constipation et la ménopause.

    Traitements Naturels et Recommandations Pratiques

    1) Alimentation

    Si vous avez une surcharge pondérale, tentez de manger plus sainement afin de perdre du poids ce qui contribuera à réduire votre transpiration des aisselles. Si vous n'êtes pas concerné par une surcharge pondérale, veillez à ajouter plus de fibres à votre alimentation et évitez de consommer des épices et de la viande rouge.

    2) Aloe vera

    L'aloe vera a un effet astringent capable de resserrer les pores de la peau et de réguler la transpiration. L'aloe vera est aussi un antiseptique. Utilisé sur les aisselles, l'aloe freine le développement des bactéries et empêche le dégagement de mauvaises odeurs. Enfin, l'aloe vera aide à rééquilibrer le pH de la peau.

    Aloe Vera Gel cutané 97% Bio

    3) Bicarbonate de soude

    L'emploi du bicarbonate de soude ou de sodium absorbe la sueur et, surtout, tue les bactéries. Résultat : moins de sueur et moins d'odeurs de transpiration !

    4) Chlorophylle

    La chlorophylle joue le rôle d'un 'déodorant naturel interne' ! On trouve de la chlorophylle dans le commerce en comprimé, en gélule, en dragée et en solution.

    5) Chlorure d'aluminium

    Les sels d'aluminium dont le chlorure d'aluminium possèdent des propriétés antisudorifiques en ce qu'ils créent un petit bouchon fermant l'ouverture des glandes sudoripares. L'utilisation de concentrations élevées présentent l'inconvénient d'irriter la peau.

    6) Hygiène

    Buvez beaucoup d'eau : 10 à 12 verres par jour sont préconisés. Que vous soyez une femme ou un homme, il est conseillé de raser ou épiler les poils des aisselles afin de maintenir la surface propre et d'aider à prévenir les gouttes de sueur et les odeurs désagréables.

    7) Jus de citron

    Chez de nombreuses personnes souffrant de l'hyperhidrose axillaire, le jus de citron est un remède naturel très efficace. Prenez un citron pas trop mûr et coupez-le. Utilisez chaque moitié et frottez-les sur vos aisselles. Cette petite astuce aide à réduire la sudation excessive et empêche le dégagement de mauvaises odeurs. Attention ! N'employez pas ce remède maison si vous observez une éruption cutanée dans la région des aisselles.

    8) Pierre d'Alun

    L'alun est un antiseptique utilisé en autres comme déodorant luttant contre les mauvaises odeurs. Ayant des propriétés astringentes, la pierre d'Alun agit sur les aisselles en resserrant les pores de la peau et régule ainsi la transpiration.

    9) Talc

    Le talc est une poudre absorbante naturelle qui diminue la macération sous les aisselles. Appliquez-en sur une peau propre, sèche et épilée.

    10) Vêtement appropriés

    Portez des vêtements en cotoncar le coton absorbe la sueur. D'autre part, votre peau a besoin d'espace pour respirer. Certains types de vêtements peuvent irriter la peau sous les bras et augmenter la température locale des aisselles provoquant une sudation ou transpiration excessive.

    11) Vinaigre de cidre

    Le vinaigre de cidre est un autre remède naturel très utile pour réduire la transpiration. Ses propriétés astringentes aident à régulariser la sudation et ses vertus antiseptiques neutralisent la prolifération des microbes (encore une fois : suppression des bactéries présentes dans la sueur = suppression de l'odeur corporelle désagréable !) Appliquer le vinaigre sur vos aisselles avant de dormir la nuit, et le laisser sécher naturellement.

    12) Sauge

    Préparez une tisane de sauge Bio et buvez-en plusieurs fois par jour. La sauge aide à réguler la transpiration.

    A tous ceux et à toutes celles qui ont déjà tout essayé sans grand résultat

    Certaines personnes ont recours à une des trois méthodes suivantes lorsqu'aucun remède maison ne semble donner de bons résultats :

    1) La chirurgie : L'intervention chirurgicale consiste à retirer une large portion de la peau des aisselles avec les glandes apocrines sous jacentes. Avantage : La suppression de la transpiration est définitive. Inconvénients : Coût élevé de l'opération et une grande cicatrice indélébile en forme de Z.

    D'autre part, il faut savoir que suite à cette opération, une transpiration compensatrice va se mettre en place naturellement. Cela signifie que la sueur qui ne peut plus s'évacuer par les aisselles s'évacuera par le reste du corps. Ceci peut être gênant en cas de grosse chaleur.

    2) La sympathectomie thoracique endoscopique (STE) : Il s'agit d'une opération qui s'effectue par voie endoscopique et qui consiste à sectionner certains ganglions thoraciques afin interrompre la transmission des signaux nerveux responsables de la stimulation des glandes sudoripares. L'exérèse du ganglion T5 en particulier permet d'agir sur l'hyperhidrose axillaire.

    Cette technique s'adresse principalement aux patients souffrant d'hyperhidrose palmaire invalidante et plus rarement à ceux qui souffrent d'une transpiration excessive des aisselles. Inconvénients : opération à risque et hypersudation compensatrice par la suite.

    3) Le botox : On injecte de la toxine botulique dans les parties les plus transpirantes des aisselles. C'est un procédé efficace qui suspend la transpiration chez près de 95 % des patients. Inconvénients : coût élevé du botox et des honoraires du praticien et il n'est nécessaire de renouveler les injections tous les 5 à 7 mois.

    4) L'ionophorèse : Une séance de ionophorèse dure environ 20 minutes et utilise le courant galvanique dans un soluté (eau du robinet) à des fins thérapeutiques. Le but de l'ionophorèse est de provoquer une insensibilité transitoire des glandes sudoripares aux stimuli.

    On utilise des éponges (renfermant une électrode connectée à un générateur) que l'on place sous les bras, dans les creux axillaires. On fait passer un courant électrique de faible intensité. Cette méthode donne d'assez bons résultats dans le traitement de l'hyperhidrose des pieds et des mains mais marche moins bien dans le traitement de la transpiration excessive des aisselles !

    Antitranspirant Commercial

    Traitement Détranspirant Bille pour aisselles 'Peaux sensibles' produit une double action :

    *Astringeant, il réduit le diamètre du canal sudoripare par lequel sort la transpiration, permettant de diminuer la production de transpiration par la glande sudoripare et

    *Antibactérien, il agit aussi en détruisant les bactéries responsables des odeurs désagréables.

    ''Stop à laTranspiration'' et Méthode d'Antoine Blanc

    Est-il possible de vaincre votre transpiration excessive pour de bon sans avoir recours à l'une des 4 méthodes citées précédemment ?

    Le remède "Stop à la Transpiration" conçu par Antoine Blanc, victime dans le passé d'une hyperhidrose est un traitement pratique et unique qui vous permet, de vous débarrasser de votre problème de transpiration des aisselles naturellement et sans effet secondaire.

    Pour en savoir plus sur cette méthode naturelle, cliquez sur le lien suivant :

    STOP A LA TRANSPIRATION EXCESSIVE !

    Auteur : Alexis ROGER