Quantcast

Comment Traiter les Maladies des Yeux Naturellement ?



Yeux gonflés, causes et traitement - Gonflement des yeux et remèdes naturels

Yeux secs ou sécheresse oculaire

 

« Depuis hier matin, j'ai les yeux gonflés. Les paupières sont rouges. C'est plutôt douloureux, gênant pour la vue et complètement inesthétique. J'ai mis des lunettes de soleil pour sortir faire des courses et camoufler mes yeux bouffis. A cause des jours de fêtes, je n est pas pu consulter un médecin. Connaitriez-vous un ou plusieurs remèdes maison pour soigner naturellement les yeux gonflés ? »

Le phénomène des yeux gonflés peut avoir une multitude de causes différentes. Certaines personnes remarquent qu'elles ont les yeux gonflés le matin, au réveil. Certaines femmes pensent que le gonflement des yeux peut être dû au maquillage de mauvaise qualité. Dans de nombreux cas, les yeux gonflés sont associés à d'autres symptômes ou à des pathologies particulières.

Il est évident que pour trouver un remède efficace contre les yeux gonflés, il faut premièrement identifier la ou les causes subjacentes. C'est la raison pour laquelle, nous allons commencer par énumérer les causes fréquentes de la survenue du symptôme des yeux gonflés puis nous proposerons des solutions et des remèdes naturels pour soigner les yeux bouffis.

Les yeux gonflés et les 10 causes parmi les plus fréquentes

1) Allergie et conjonctivite allergique

L'allergie est une cause fréquente de l'inflammation des yeux. Chez certaines personnes sensibles, le contact avec des allergènes comme les pollens, les graminées, la poussière, les acariens, les poils de chat, etc. déclenche les manifestations allergiques suivantes au niveau des yeux : les yeux gonflent (œdème) et pleurent (larmoiement), l'œil devient rouge, la lumière devient insupportable et le patient ressent de fortes démangeaisons oculaires. La rhinite allergique (rhume des foins) et la conjonctivite allergiques sont très souvent associées.

2) Infections bactériennes, virales et parasitaires

a) La conjonctivite infectieuse : Il s'agit d'une inflammation de la conjonctive causée par une infection bactérienne, virale ou parasitaire. Elle peut être également due à une exposition à un produit chimique ou à une allergie. Symptômes : œil rouge et larmoyant, écoulements semblables à du pus, sensation de sable dans les yeux et de brûlures, fatigue oculaire, sensibilité à la lumière et douleur oculaire.

b) La blépharite infectieuse : C'est un érythème (rougeur de la peau) accompagné d'une inflammation (œdème) du bord des paupières. La blépharite est souvent associée à une conjonctivite et est causée par une infection bactérienne à staphylocoque, à streptocoque, à pseudomona aeruginosa, une infection mycosique (candidose, cryptococcose, blastomycose) ou une infection virale. Symptômes : brûlure, démangeaisons, sensation de corps étranger.

c) Le chalazion : Il s'agit d'un kyste, une petite boule disgracieuse, ferme et douloureuse dans l'épiderme de la paupière supérieure ou inférieure. Le chalazion est causé par l'obstruction et l'inflammation d'un canal qui draine une glande sébacée appelée glande de Meibomius. Le chalazion n'est pas causé par une infection, mais il peut laisser place à une infection s'il n'est pas traiter correctement. Symptômes : grosseur sous la paupière de couleur rougeâtre; gonflement, irritation et sensibilité de la paupière.

d) L'orgelet : C'est un bouton ou furoncle rempli de pus, situé à la base d'un cil, qui est surtout causé par une infection à staphylocoque doré (S. aureus) et qui provoque un gonflement de la paupière. L'orgelet externe est moins douloureux et guérit plus facilement que l'orgelet interne. Symptômes : gonflement d'une partie ou de la totalité de la paupière, rougeur et douleur au niveau de l'œil.

e) L'herpès oculaire : Le virus responsable le plus souvent de l'herpès oculaire est le virus herpès simplex de type 1 (HSV1). Ce type de virus peut infecter les yeux et causer une ulcération et un œdème cornéens. Symptômes : l'œil est rouge et larmoie, la paupière est plus ou moins gonflée, le patient a l'impression d'avoir des grains de sable dans l'œil.

f) La kératite : Il s'agit d'une affection de la cornée d'origine inflammatoire ou infectieuse. Symptômes : larmoiements, rougeur dans le blanc de l'œil, enflure des paupières, démangeaisons oculaires, photosensibilité. En l'absence de traitement, il arrive qu'un ulcère se produise.

3) Le phénomène des yeux gonflés le matin au réveil

Pourquoi de nombreuses personnes se réveillent-elles au petit matin avec des yeux gonflés et des poches sous les yeux ?

Au cours du sommeil, la circulation lymphatique se ralentie et engendre une certaine accumulation de liquide dans les tissus spongieux de la paupière inférieure où la peau est 5 à 10 fois plus mince que d'autres parties du corps.

Cette accumulation de liquide associée à une légère rétention de liquide lacrymal peut conduire au gonflement des paupières le matin au réveil. Certaines personnes sont plus sujettes que d'autres aux yeux bouffis le matin mais généralement ce phénomène physiologique disparait peu de temps après le levé car la circulation lymphatique se rétablie rapidement.

4) Certaines maladies ou pathologies

Certaines maladies peuvent être responsables du phénomène des yeux gonflés. La rougeole et le diabète peuvent causer une inflammation au niveau des yeux. Les maladies inflammatoires comme le lupus, le syndrome du côlon irritable, le syndrome de Steven Johnson, la maladie de Lyme, la maladie de Crohn, la maladie de Basedow (affection thyroïdienne) peuvent aussi engendrés un gonflement des yeux.

5) Corps étranger dans l'œil

La pénétration d'un corps étranger dans l'œil (poussière, sable et particules de toutes sortes) qui se trouve piégé sous la paupière peut provoquer des picotements désagréables, un œil rouge et une inflammation locale.

6) Les produits cosmétiques de mauvaise qualité

Chaque année, plus de 30.000 cas d'allergies causées par des produits cosmétique sont signalées, et probablement il existe plus d'un million de cas non signalés. Des milliers d'ingrédients sont utilisés pour la fabrication de produits cosmétiques, beaucoup sont inoffensifs lorsqu'ils sont utilisés correctement, mais certains d'entre eux peuvent provoquer des allergies, voire des infections comme c'est souvent le cas des mascaras et conduire au symptôme des yeux gonflés.

7) Fatigue, manque de sommeil et mauvaises habitudes au quotidien

Ce n'est un secret pour personne, le manque de sommeil et l'excès de travail contribue au phénomène des yeux gonflés. Qu'entend-on par mauvaises habitudes au quotidien ? Le fait de regarder la télévision ou de rester devant son écran d'ordinateur pendant des heures fatigue la vue et occasionne des douleurs oculaires accompagnés parfois d'un léger gonflement des yeux. De même, un éclairage trop faible ou trop fort peut affecter les yeux.

8) Rétention d'eau

Un mauvais drainage lymphatique sous les yeux l'eau peut être responsable d'une accumulation progressive d'eau (rétention d'eau) qui se charge de graisses et forme les cernes et les fameuses poches sous les yeux.

9) Mauvaise utilisation des lentilles de contact

Une mauvaise utilisation des lentilles de contact est une cause fréquente d'inflammation ou d'infection au niveau des yeux. Des lentilles de contact portées trop longtemps ou mal positionnées, peuvent irriter les yeux et conduire à une inflammation locale. Des lentilles de contact mal entretenues peuvent être responsables d'une contamination bactérienne de l'œil. Une certaine sensibilité aux matériaux des lentilles peut conduire également à une allergie oculaire.

10) L'âge, l'alcool, le tabac et le stress

Les poches malaires, les fameuses poches situées sous les paupières inférieures, peuvent être liées à l'âge, à la consommation excessive de boissons alcooliques, au tabagisme ou au stress. Le drainage lymphatique diminue, la peau perd de son élasticité et se flétrit laissant place à aux vilaines poches sous les yeux.

Yeux gonflés et remèdes conventionnels

1) Yeux gonflés et infections bactériennes

Si la cause du gonflement des yeux est d'origine bactérienne comme c'est le cas de certaines conjonctivites, des blépharites infectieuses, des kératites et des orgelets, votre médecin ou un ophtalmologiste vous prescrira un onguent, une pommade ophtalmique ou un collyre antibiotique à appliquer localement. Les antibiotiques ophtalmiques topiques parmi les plus prescrits sont la gentamicine, la ciprofloxacine, la gatifloxacine, la moxifloxacine, l'acide fusidique, et l'ofloxacine.

2) Paupière gonflée et infection virale

Dans le cas d'un herpès oculaire causé par le virus Herpes simplex (HSV), le traitement repose sur l'application d'une pommade ophtalmologique antivirale telle que l'aciclovir (Zovirax®) et éventuellement l'atropine pour mettre l'œil au repos et diminuer les phénomènes inflammatoires et la douleur.

3) Yeux gonflés et allergies

Parmi les remèdes prescrits pour soigner des manifestations allergiques au niveau des yeux, il y a les collyres antihistaminiques (Allergodil®, Levophta®, Lemadine®, Opatanol®) et les collyres antiallergiques de la famille des cromones (Tilavist®, Opticron®, lodoxamide) qui empêchent la dégranulation locale des mastocytes et la libération des médiateurs de l'inflammation.

Des collyres antiallergiques non antihistaminiques comme le Naaxia® et l'Allergodil® sont aussi utilisés. Dans certains cas, des glucocorticoïdes peuvent être prescrits sous forme de collyre (dexaméthasone, prednisolone, fluorométholone, etc.) pour leurs puissants effets anti-inflammatoires et antiallergiques. La prise orale d'antihistaminiques peut s'avérer utile dans le traitement de la conjonctivite allergique.

Remèdes maison contre les yeux gonflés

La plupart des remèdes naturels cités ci-dessous peuvent aider à réduire les symptômes des yeux gonflés liés à la fatigue, à une irritation locale, à la fumée de cigarette, etc. Lorsque la cause est d'origine infectieuse ou semble liée à une maladie sous-jacente, il faut systématiquement consulter un spécialiste.

1) Concombre : Sortez un concombre du réfrigérateur. Coupez le concombre en fines tranches, puis placez une tranche sur chaque œil gonflé. Laissez le concombre agir sur vos yeux pendant 20 minutes. Le concombre froid entraîne la constriction des vaisseaux sanguins et fait dégonfler un tant soit peu l'œil. Il en résultera un soulagement de la douleur.

2) Pomme de terre : Vous obtiendrez également des bienfaits thérapeutiques similaires en utilisant des tranches de pomme de terre froides. Suivez les mêmes recommandations que précédemment avec les concombres.

3) Cuillère froide : On utilise généralement la glace ou le froid pour provoquer une vasoconstriction artériolaire et capillaire dans le but de diminuer un œdème ou l'inflammation des tissus. Il n'est pas conseillé de mettre de la glace directement sur l'œil. Par contre, on peut placer une cuillère métallique froide, laissée préalablement au réfrigérateur, pour faire dégonfler l'œil et engourdir les tissus afin de soulager la douleur.

Remèdes naturels - Infusés à base de plantes contre les yeux gonflés

1) Camomille : La camomille romaine (Chamaemelum nobile) est connue pour ses propriétés apaisantes et calmantes. Faites infuser 2 sachets de camomille dans 3 tasses d'eau chaudes. Laisser refroidir et appliquez une compresse stérile imbibé de l'infusé de camomille sur l'œil gonflé pendant une quinzaine de minutes ou procédez à un bain d'œil. Répétez cette action 3 à 4 fois par jour. La camomille aide à réduire les rougeurs et les irritations liées à l'infection des yeux.

2) Thé vert : Préparez une infusion avec deux sachets de thé vert (Camellia sinensis) puis laissez les sachets refroidir dans le réfrigérateur. Une fois bien refroidis, placez-les sur vos yeux gonflés pendant une vingtaine de minutes. Le thé vert renferme beaucoup de tanin qui agissent en dégonflant l'œil. La froid apporte également un certain soulagement de la douleur.

3) Bleuet : L'hydrolat de bleuet (Centaurea Cyanus) renferme des flavoïnes qui possèdent des propriétés décongestionnantes utiles pour soulager les symptômes des yeux fatigués et des paupières gonflés et irrités. Le bleuet possède aussi des vertus antiseptiques.

4) Mélilot jaune : Le mélilot officinale (Melilotus Officinalis) contient des coumarines, des tannins, des huiles essentielles et des flavonoïdes qui exercent sur l'œil une action antiseptique, adoucissante, sédative, antispasmodique et anti-œdémateuse. Les sommités fleuries de cette plante sont souvent utilisées en phytothérapie sous forme d'eau florale pour réduire les symptômes des yeux gonflés, des conjonctivites et des blépharites.

Remèdes homéopathiques pour soigner un œil gonflé

1) Apis Mellifica : Apis mellifica ou apis mellifera est un remède homéopathique qui procure un soulagement rapide dans le cas d'enflure, d'œdème, de rougeur, de sensations de brûlure, de picotements, de démangeaisons et de douleurs au niveau de l'œil.

On emploie Apis mellifica pour soigner les paupières gonflées, l'œdème sous les yeux, les yeux larmoyants, les orgelets, certaines formes de chalazion, la kératoconjonctivite et la conjonctive (virale, infectieuse et allergique). Apis mellifica est souvent prescrit en dilution basse (5 CH) pour traiter des affections aiguës et locales. Consultez systématiquement un homéopathe !

2) Euphrasia officinalis : En traitement homéopathique, l'euphrasia officinalis est utile pour soigner la rhinoconjonctivite accompagnée de gonflement de l'œil et de larmoiement oculaire.

> Homéopathie en ligne

Auteur: Alexis Roger

 

 

Alexis

 

 

 

 

 

;

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Programme Sublimal contre l'insomnie