12 Types de Massage – Chinois, Thaïlandais, Ayurvédique, Suédois, etc.

12 Types de MassageLe massage est pratiqué depuis l’Antiquité, aussi bien en Occident qu’en Orient.

A chaque massage ses caractéristiques et ses effets.

Je vous invite à découvrir 12 types de massage différents pratiqués à travers le monde : le massage chinois, le massage ayurvidique, la réfléxologie, le massage thaïlandais, le massage coréen, le massage japonais, le massage taoïste, le massage suédois, le massage aux pierres chaudes, le massage californien, le massage crétois et le massage tibétain.

1) Le massage chinois

Le but du massage chinois traditionnel est de réveiller l’énergie, de lui permettre de se renouveler en circulant bien ou mieux et, de ce fait, d’accroître la vitalité et la tonicité nécessaires à l’entretien ou au recouvrement de la santé.

Il consiste non seulement à masser mais à mobiliser soit un membre, soit une articulation, soit un centre énergétique. Le massage chinois utilise donc les « méridiens » et les points d’acupuncture ; il répond au principe suivant lequel tout le corps est parcouru par un réseau de lignes énergétiques qui peuvent se bloquer.

Cette technique de massage, appelée Tuina, est avant tout une technique manuelle avec une approche globale qui vise à libérer les tissus de l’organisme de leurs contraintes et des douleurs, en favorisant la circulation des énergies à travers le corps. Il apporte une sensation de profond bien-être en harmonisant le corps et l’esprit.

Les principes du Tuina sont basés sur la médecine traditionnelle chinoise. Effectué par pression ou frottement des doigts, des paumes ou des coudes, il est la base de tous les massages asiatiques. Différentes mobilisations sont utilisées : forte ou douce, superficielle ou profonde, rapide ou lente selon les besoins.

2) La réfléxologie

D’origine chinoise, c’est un massage pratiqué par un spécialiste (podologue, masseur kinésithérapeute…). Il permet d’intervenir sur les différents points réflexes de la voûte plantaire. Chaque zone réflexe correspond à un organe, une glande ou une partie du corps. Le principe consiste à localiser les tensions puis à les débloquer.

La réflexologie plantaire peut être un remède contre le stress, les insomnies, les migraines, les névralgies, les douleurs musculaires ou articulaires (crampes, torticolis…), les troubles digestifs (maux d’estomac, constipation…), et les troubles respiratoires bénins (sinusite, toux, rhume…).

3) Le massage ayurvédique

Ayurveda veut dire « science de la vie » en sanskrit ; c’est une technique vieille de plusieurs millénaires. Elle repose sur les mêmes bases que la médecine traditionnelle chinoise.

Elle a deux principes incontournables : mieux vaut prévenir que guérir et faire en sorte qu’aucune maladie ne survienne ; pour cela, il faut rétablir l’équilibre des flux qui parcourent l’organisme. Le massage active les fonctions du corps afin de renforcer le système immunitaire. Il se pratique par des étirements, des frictions, des tapotements et le pétrissage des tissus avec de l’huile.

Le massage ayurvédique est utilisé de plus en plus dans les structures hospitalières en complément des thérapeutiques modernes et traditionnelles. Le massage ayurvédique est une technique préventive, mais ii peut également soigner, seul ou en complément de mesures diététiques ou de traitements à base de plantes : les tensions nerveuses, la fatigue, le mal de dos, les contractions musculaires, l’insomnie, la déprime, les problèmes de peau (eczéma, psoriasis…) _

4) Le massage thaïlandais

Les étirements sont recommandés pour les muscles contractés. C’est sur le lieu de la douleur que doit s’exercer le massage en prenant soin de ne pas faire souffrir davantage le partenaire. Pour cela une certaine familiarité avec des connaissances anatomiques est recommandée.

Cette pratique s’exerce très lentement, avec une pression relativement douce puisqu’il s’agit de dénouer un endroit contracté. Les deux mains doivent être coordonnées autour du muscle visé. Elles s’écartent lentement l’une de l’autre afin d’allonger le muscle, sans forcer. La contraction doit lâcher tout doucement sous vos mains.

5) Le massage coréen

Cette relaxation vise à détendre le corps et l’esprit en développant une sensation de lâcher prise progressif. Ce massage aide à dénouer des tensions en mobilisant doucement les articulations grâce à des étirements doux de la musculature. Il a également recours à la pratique des vibrations.

6) Le massage japonais

Le massage japonais prend ses sources dans le massage traditionnel chinois. Il fait son apparition au Japon il y a 1300 ans et consiste en un travail sur les points de pression. Il vise à lutter contre le stress et à redynamiser.

Cette technique permet de relâcher tout le corps et peut se pratiquer tout habillé. La séance dure environ 20 minutes. Les praticiens de cette technique se font de plus en plus présents lors des salons, un bon moyen de détendre professionnels et visiteurs dans une atmosphère souvent très fatigante !

7) Le massage taoïste

Cette technique vise à maintenir une circulation énergétique harmonieuse dans l’abdomen.

Le ventre, qui cristallise nos émotions, reçoit un toucher attentif et un massage bienveillant. Cette attention peut permettre de débloquer des émotions stockées, libres alors de s’exprimer.

8) Le massage suédois

Le massage suédois est une technique de massage dynamique qui vise à dissoudre les tensions et à raffermir les muscles et les articulations. Son effet tonifiant et relaxant favorise la circulation sanguine et lymphatique et l’élimination des toxines, et aide le corps à retrouver son équilibre naturel.

La technique comporte plusieurs manœuvres {effleurage, pétrissage, friction, percussion et vibration) qui, exécutées dans un ordre spécifique, créent des effets similaires à ceux obtenus par la gymnastique.

Les manœuvres de base sont restées les mêmes depuis des générations. Elles ont été élaborées par le Suédois Per Henrik Ling (1776-1839), qui fut à la fois médecin, enseignant et poète. Ling est toutefois surtout connu pour sa méthode de gymnastique dite « suédoise » (Svenska Gymnastikens) qu’il a enseignée à la première école de gymnastique qu’il a fondée à Stockholm en 1814, le Royal Gymnastic Central Institute, et qu’il a dirigée jusqu’en 1836.

Pour élaborer sa technique, RH. Ling s’est inspiré de ses connaissances de la physiologie et de l’anatomie, des concepts d’éducation physique des peuples nordiques, de son expérience du mouvement en tant que maître d’escrime et de son étude des techniques de massage ancestrales utilisées par les médecins gymnastes a l’époque gréco-romaine.

Un dernier élément est venu compléter les règles de base de son approche : le pouvoir de la pensée sur son approche : le pouvoir de la pensée sur le corps, ce qui lui valut d’être critiqué et traité par certains de fanatique religieux.

9) Le massage aux pierres chaudes

Originaire d’Hawaï, la technique des pierres chaudes est un massage de relaxation qui se pratique avec un jeu de 61 pierres. Ces pierres de basalte, parfaitement polies et de tailles diverses pour être appliquées sur les différentes parties du corps, sont chauffées dans un appareil spécial. L’action des pierres chaudes atténue les tensions musculaires et nerveuses. Les pierres chaudes transmettent des vibrations et libèrent des énergies qui donnent accès au bien-être et à la sérénité. Elles permettent aussi de stimuler l’énergie, de procurer une sensation de détente et de confort grâce à la douceur et la chaleur ressenties à leur contact.

10) Le massage californien

Doux et relaxant, le massage californien vise la détente physique et le bien-être dans son ensemble. Il permet de se reconcilier avec son corps.

11) Le massage crétois

Fondé sur le principe des bienfaits multiples de l’huile d’olive à laquelle viennent s’ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de basilic, le massage crétois draine et tonifie. Il permet de stimuler le renouvellement des cellules et hydrate la peau.

12) Le massage tibétain

Pratiqué avec des « baluchons » de lin et de coton, le massage tibétain remplace l’action des mains par celle de ces petits sacs contenant des huiles essentielles, des sels de la mer Morte et des pierres de l’Himalaya. Les baluchons sont chauffés puis placés sur des points précis du corps. Inspiré d’un massage asiatique traditionnel, il agit sur les muscles et les tendons autant que sur les articulations, dénouant ainsi les tensions qui s’y installent.

Auteur : Alexis ROGER