Diabète et Médecine Traditionnelle Chinoise – Ginseng, Melon et Aloès

L’action hypoglycémiante du MELON AMER

Le diabète est un trouble métabolique du système endocrinien qui se manifeste par une hyperglycémie chronique, c’est-à-dire par un taux trop élevé de sucre dans le sang.

Le diabète de type 1, une maladie auto-immune dans laquelle la production d’insuline est absente, ne survient que chez 5% des personnes atteintes de diabète.

Dans le cas du diabète de type 2, la forme la plus courante du diabète, la sécrétion d’insuline normale est inadéquate en raison de la résistance à l’insuline.

  1. Découvrez 3 plantes médicinales de la pharmacopée chinoise qui ont montré leur efficacité pour contrôler un diabète et qui sont disponibles dans de nombreuses pharmacies ou sur des laboratoires en ligne sur Internet.
  2. Découvrez aussi un supplément chinois qui est aussi très utile pour traiter naturellement et sans effets indésirables le diabète de type 2.
  3. Comment l’acupuncture est-elle une des approches de la médecine traditionnelle chinoise qui donne de bons résultats dans le traitement du diabète ?

Envie d’apprendre en toute autonomie et de chez vous la Médecine Traditionnelle Chinoise ? Au travers du livre de Caroline Damour que vous pouvez télécharger à la fin de cet article, il vous sera possible de vous plonger dans l’univers  des enseignements de la médecine traditionnelle chinois.

Complications du diabète

Les complications du diabète peuvent être sérieuses. En 2010, le diabète était la septième cause de décès. La Fédération internationale du diabète (IDF en anglais) signale qu’un adulte sur 11 (soit 415 millions d’individus) est atteint de diabète, et que ce nombre devrait atteindre un sur dix d’ici 2040 (642 millions de personnes). À l’échelle mondiale, une personne meurt du diabète toutes les 6 secondes et le diabète représente 12% (673 milliards de dollars) des dépenses de santé mondiales (IDF, 2016).

Les inconvénients d’un Traitement Conventionnel contre le diabète

Les traitements du diabète conventionnels et ceux de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) mettent l’accent sur le régime alimentaire et l’exercice comme moyen principal de contrôler la maladie et conseillent de modifier le mode de vie du patient pour prévenir les complications graves.

Le traitement conventionnel du diabète consiste généralement à employer des médicaments pour soulager les symptômes et contrôler la glycémie, or ces agents chimiques synthétiques peuvent générer des effets indésirables.

Bien qu’ils puissent initialement réussir à contrôler la glycémie, ils perdent leur efficacité chez un pourcentage important de patients.

Les avantages de la Pharmacopée Chinoise pour traiter le diabète

De plus en plus de médecins se rendent compte que des thérapies complémentaires pour gérer le diabète de manière sûre et efficace sont nécessaires. La médecine traditionnelle chinoise propose des traitements à base de plantes (pharmacopée chinoise) et d’acupuncture qui ont démontré leur efficacité contre le diabète.

De nombreux médicaments conventionnels sont dérivés de plantes médicinales. Bien que plus de 400 traitements traditionnels à base de plantes aient été rapportés pour traiter naturellement le diabète, seul un petit nombre de plantes ont fait l’objet d’une étude scientifique pour évaluer leur efficacité. C’est la raison pour laquelle le Comité d’experts sur le diabète de l’Organisation Mondiale de la Santé a recommandé de poursuivre les recherches sur les plantes médicinales traditionnelles.

Parmi les plantes médicinales traditionnelles les plus couramment utilisées et les plus étudiées dans le cadre d’un traitement du diabète par la Médecine traditionnelle Chinoise (MTC), il y a ces 3 plantes : le ginseng, le melon amer (Momordica charantia) et l’aloès.

► Traité de Médecine Traditionnelle Chinoise et Cartographie énergétique 

  1. La Racine de GINSENG et ses effets sur le Diabète

Parmi les différentes variétés de racine de ginseng, des études animales et cliniques ont montré que le Panax ginseng ou Radix Ginseng (Nom Pinyin : Ren Shen) et le ginseng américain ou Panax quinquefolius (Nom Pinyin : Xi Yang Shen) avaient tous deux un effet hypoglycémiant significatif.

Les diabétiques de type 2 ayant reçu une petite dose, 100 à 200 mg de Panax ginseng ont présenté des taux plus bas de glycémie à jeun et du taux d’hémoglobine glycosylée (A1C) par rapport à la prise d’un placebo (médicament sans principe actif).

Autre constatation enthousiasmante :3 grammes de ginseng américain administrés 40 minutes avant un repas test ont abaissé de manière significative la glycémie aussi bien chez les sujets non diabétiques que chez les patients diabétiques de type 2.

La composition chimique et la puissance du Panax ginseng et du ginseng américain peuvent varier en fonction du lieu de croissance, de la saison de récolte, de l’âge de la racine et de la méthode de séchage.

Les effets indésirables du ginseng américain sont peu nombreux, malgré son utilisation régulière par environ six millions de personnes aux États-Unis (Dey, L. et al., 2002).

La nervosité est un effet secondaire courant et le surdosage est caractérisé par l’insomnie et l’hypertension. Sa prise régulière peut exercer un « effet œstrogène » sur les femmes ménopausées et inhiber les effets de la warfarine (un anticoagulant) et des inhibiteurs de la monoamine oxydase (Dey, L. et al., 2002).

  1. L’action hypoglycémiante du MELON AMER

Le melon amer (Momordica charantia) est très cultivé en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. Il a été largement utilisé dans les médicaments traditionnels pour traiter le diabète.

Des essais cliniques ont établi les effets hypoglycémiants du jus de fruits frais et des fruits non mûrs (Dey, L. et al., 2002).

Le melon amer contient un polypeptide de type insuline qui s’est avéré efficace pour réduire la glycémie chez les diabétiques de type 1 lors d’une injection sous-cutanée.

L’administration orale du jus ou des extraits chez les diabétiques de type 2 a amélioré la tolérance au glucose et permet de réduire la glycémie postprandiale (Dey, L. et al., 2002).

Le melon amer peut être écrasé et transformé en comprimés pour éviter le goût amer.

  1. L’Aloès et son action sur la production d’insuline

L’aloès est une plante succulente (plante grasse) appartenant à la famille des Liliacées, qui compte plus de 200 espèces présentes dans le monde entier.

L’Aloe Vera est un nom commun pour Aloe barbadensis, qui est l’espèce d’aloès la plus largement utilisée. L’Aloe Vera contient plus de 75 ingrédients actifs contenant des enzymes, des vitamines, des sucres, des minéraux, de la lignine, des acides aminés et de l’acide salicylique.

Il a été rapporté qu’une cuillerée à soupe de jus d’aloe Vera deux fois par jour réduisait les taux de glucose sanguin à jeun et de triglycérides chez les patients diabétiques de type 2, sans aucun effet indésirable significatif (Dey, L. et al., 2002).

La pulpe ou jus d’aloe stimule la production d’insuline et pallie ainsi la défaillance du pancréas qui n’arrive plus à produire suffisamment d’insuline chez une personne diabétique.

Aloe Vera – Bienfaits sur le diabète

Supplément efficace de la Médecine Traditionnelle Chinoise

La formule de la médecine traditionnelle chinoise « Liu Wei Di Huang Wan » (Pilules avec six ingrédients) est l’une des formules à base de plantes les plus couramment prescrites aux patients atteints de diabète de type 2.

Ce supplément de la MTC est composé de : Radix Rehmanniae Preparata (Shu Di Huang), de Fructus Corni Officinalis (Shan Zhu Yu), de Cortex Moutan Radicis (Mu Dan Pi), de Rhizoma Dioscoreae Oppositae (Shan Yao), de Sclerotium Poriae Cocos (Fu Ling) et de Rhizoma Alismatis Orientalis (Ze Xie).

L’intégration de cette formule dans le traitement standard du diabète a été associée à une diminution du risque de développer une insuffisance rénale (Hsu, PC., Tsai, Y. Y., Lai, JN., Wu, CT., Lin, SK, Huang, CY., 2014).

L’Acupuncture : Traitements alternatifs du diabète ?

En Chine, l’acupuncture est une thérapie couramment utilisée pour traiter le diabète.

Mais est-elle efficace ?

Des études ont montré que l’acupuncture peut augmenter la synthèse d’insuline en agissant sur le pancréas. Elle peut également augmenter le nombre de récepteurs d’insuline sur les cellules cibles et accélérer l’utilisation du glucose pour réduire les taux de glucose dans le sang (Dey, L. et al., 2002).

D’autre part, puisque le surpoids et l’obésité abdominale peuvent conduire au diabète de type 2, plusieurs séances d’acupuncture peuvent améliorer le métabolisme, contribuer à diminuer l’appétit et agir sur le stress. Il en résulte une perte de poids chez le patient en surpoids qui réduit du même coup le risque de diabète.

L’effet thérapeutique de l’acupuncture sur le diabète semble résulter de son action sur plusieurs organes plutôt que sur un seul organe (Dey, L. et al., 2002).

Les points d’acupuncture sont choisis sur la base de la théorie de la MTC. Les quatre points communément utilisés sont le ZuSanLi (ST-36), le SanYinjJao (SP-6), le Fei Shu (13V) et Shen Shu (23V).

D’autres points sont ajoutés pendant le traitement en fonction du schéma de diagnostic (Dey, L. et al., 2002).

On pense que plus le traitement durera longtemps, plus l’effet sera marqué. Les patients bénéficiant d’un contrôle alimentaire obtiennent généralement de meilleurs résultats thérapeutiques que ceux qui n’en ont pas. Des exercices physiques simultanés, des exercices de respiration ou un massage peuvent améliorer l’effet thérapeutique (Dey, L. et al., 2002).

Auteur : Alexis ROGER

La Médecine Traditionnelle Chinoise

Ce livre de Médecine Traditionnelle Chinoise est pour vous si, vous voulez retrouvez un Chemin de Santé Naturel, si vous voulez retrouver la magie de la vie et la poésie du corps, si vous vous sentez à un tournant de votre existence…

Ce livre est aussi pour vous, si vous êtes passionné par le corps, la matière et la lumière, si vous pratiquez le QI gong, le tai ji, le yoga et toutes les disciplines énergétiques, si vous êtes médecins, acupuncteur, thérapeute, sophrologue, kinésithérapeute, ostéopathe…

► Traité de Médecine Traditionnelle Chinoise et Cartographie énergétique 

Pour plus de détails sur la façon de traiter un diabète, téléchargez le livre édité par Norman Hook :

« Le Diabète: Plus Jamais!«