Quantcast

Comment Traiter les Problèmes Digestifs Naturellement ?



Brûlure d'estomac et remèdes naturels - Guérir des reflux gastro-œsophagien naturellement

Brûlure d'estomac ou reflux gastro-oesophagiens

 

Ressentez-vous une sensation de brûlure dans la poitrine (derrière le sternum) et dans la gorge ? Vous arrive-t-il de régurgiter du liquide ou des aliments dans la bouche ? Ces symptômes apparaissent-ils avec plus d'intensité après les repas ? Ressentez-vous un goût désagréable, amer ou acide dans la bouche ? Vous souffrez très probablement de reflux gastro-œsophagien ou brûlures d'estomac.

Les personnes qui souffrent le plus des brûlures d’estomac sont celles qui ont une hernie hiatale, les femmes enceintes durant les derniers mois de grossesse, les personnes diabétiques, les personnes âgées, les nourrissons et les personnes obèses.

Quelles sont les causes et les complications des brûlures d’estomac ? Quels sonts les médicaments utilisés dans le cadre de la médecine classique? Existe-t-il des remèdes naturels efficaces ?

Brûlures d'estomac et remontées acides - Définition médicale

En termes de médecine, ce qu'on appelle couramment des 'brûlure d'estomac' ou des 'remontés acides' sont en fait des reflux gastro-œsophagiens ou RGO. Par reflux, on entend par là, le passage du liquide gastrique entre l'estomac (gastro = ventre en grecque ancien) et l'œsophage (la partie du tube digestif qui se situe entre l'entré de l'estomac et le pharynx).

Ce liquide est composé du bol alimentaire et de sucs gastriques (en particulier l'acide chlorhydrique) qui sont très acides et qui provoquent par conséquent une irritation, une inflammation puis une brûlure de la muqueuse du tube œsophagien (qui contrairement à l'estomac n'est pas conçu pour résister à un pH si faible de 1,5 !).

Causes du reflux gastro-œsophagien

Le sphincter œsophagien inférieur (SOI) est un anneau musculaire comparable à une valve situé entre la partie inférieur de l'œsophage et l'estomac. Lorsque le bol alimentaire est ingurgité, le sphincter s'ouvre pour le laisser passer dans l'estomac. Au repos, par contre, sa fonction consiste à fermer hermétiquement l'entrée de l'estomac, empêchant le contenu gastrique de remonter dans l'œsophage.

Le mauvais fonctionnement ou la faiblesse musculaire du sphincter est la raison principale des symptômes liés aux RGO (dans 80% des cas). Il se relâche en dehors des moments d'ingestion des aliments et expose la paroi de l'œsophage aux reflux du liquide gastrique corrosif. Ces régurgitations acides sont plus fréquentes après un repas ou pendant la nuit. La hernie hiatale (remontée d'une partie de l'estomac de l'abdomen vers le thorax) est aussi responsable des RGO dans 20% des cas.

Conséquences et complications

Les RGO peuvent conduire avec le temps à une œsophagite (présences de lésions inflammatoires chronique sur la paroi de l'œsophage qui rend la déglutition douloureuse), à une sténose peptique ou SPO (rétrécissement du diamètre de l'œsophage), à des problèmes dentaires et à un endobrachyœsophage (une partie de la muqueuse de l'œsophage se modifie en muqueuse de type gastrique) qui peut favoriser le développement d'un cancer.

Médicaments et traitement conventionnel

La médecine conventionnelle soulage les patients selon la gravité des brûlures d'estomac en proposant trois stratégies médicamenteuses différentes.

>> La première consiste à neutraliser l'acidité par le moyen d'un médicament antiacide (Maalox®, Gaviscon®, Topaal® etc.).

>> La seconde famille de médicaments employés sont des antagonistes des récepteurs H2 (de l'histamine) qui agissent comme antisécrétoires gastrique (Tagamet®,Azantac®,Raniplex® etc.).

>> Enfin, la troisième famille de médicaments qui traite les formes les plus sévères sont les inhibiteurs de la pompe à protons ou IPP (Lanzor®, Inexium®, Mopral®,Inipomp®, Pariet® etc.)

Ce type de traitements médicamenteux sont des solutions symptomatiques qui soulagent certes, mais qui ne peuvent en aucun cas guérir définitivement les brûlures d'estomac!

On procède à un traitement chirurgical seulement en cas d'échec du traitement médicamenteux et en cas de complications graves.

Prévention et Traitements Naturels

>>> 1) Les medicaments en cause

Force est de reconnaître que dans un grand nombre de cas, certains médicaments (les dérivés nitré, les inhibiteurs calciques, les œstroprogestatifs ou pilules contraceptives, la théophylline…) peuvent être responsables de brûlures d'estomac. Comment ? Ils diminuent le tonus du sphincter œsophagien inférieur et favoriser des RGO.

Un spécialiste a déclaré que près de 70% des cas de reflux gastro-œsophagien sont liés à l'emploi de médicaments anti-inflammatoires (aspirine et anti-inflammatoires non stéroïdien). Depuis leur introduction il y a quelques décennies, Il y a eu une recrudescence importante de cas de RGO dans nos populations.

Si vous prenez de tels médicaments, il serait bon d'en parler avec votre médecin traitant afin de les substituer par d'autres médicaments ne contribuant pas à l'apparition des RGO.

>>> 2) Les aliments à éviter

Parmi la liste d'aliments responsables des reflux gastro-œsophagien, il y a les aliments ou boissons contenant de la caféine ou de la théobromine tels que le café, le thé et le chocolat. En effet, ces molécules ont pour effet de réduire le tonus musculaire du sphincter œsophagien inférieur (SOI).

De même, évitez de consommer les fruits et aliments acides tels que les tomates et les agrumes (orange, citron, pamplemousse).

Il n'est pas non plus recommandé de consommer des épices (la plupart sont irritants), des oignons, des vinaigrettes, des boisons gazeuses (qui provoquent des ballonnements), du lait, de la menthe poivrée et de la menthe verte.

Evitez de mangez des aliments gras ou frits. Les lipides auraient aussi tendances à provoquer le relâchement du SOI et à augmenter les sécrétions acides de l'estomac.

>>> 3) Les aliments curatifs à consommer

La consommation du miel naturel contribuerait dans une certaine mesure à protéger la paroi de l'œsophage et à régénérer les tissus du sphincter œsophagien inférieur endommagés. Avant d'aller vous coucher prenez-en aussi une cuillère pour qu'il puisse faire effet durant le sommeil.

Les pommes à croquer (non acides) sont excellentes à consommer en cas de reflux gastro-œsophagien. Chaque fois que vous sentez venir une remontée acide, consommez une ou deux tranches de pomme.

Consommez davantage de fruits bien mûrs (poires, pêches, papaye, figues) et de légumes (asperges, poireaux, courgettes, betteraves, salades) non acides.

Privilégiez la consommation des féculents à base de céréales comme les pâtes et le pain. Les fibres sont aussi recommandées. Mangez plus souvent du riz, en particulier du riz complet. Les lentilles, les haricots sont des légumes secs excellents pour neutraliser naturellement l'acidité gastrique.

Quant aux viandes et aux poissons, veillez les cuisiner grillés, rôtis ou bouillis mais surtout pas en sauce ou frits !

>>> 4) Règles d'hygiène élémentaires

Pour éviter les brûlures d'estomac, ne surchargez pas votre estomac. Il est préférable de manger en plus petite quantité et plus souvent. Prenez tout votre temps pour manger. Faites un effort pour bien mastiquer les aliments.

Evitez de mangez juste avant d'aller vous coucher (attendez au moins deux à trois heures). En effet, si le sphincter inférieur de votre œsophage manque de tonus, une fois en position allongée, le contenu gastrique aura plus de facilité à s'échapper en pénétrant dans l'œsophage.

D'une manière générale, veillez à ce qu'aucune pression ne s'exerce sur votre estomac (vêtement trop ajustés, ceinture trop serrée).

La nuit, évitez de rester allongé à plat sur le matelas, il est préférable d'avoir le buste incliné vers le haut (en utilisant peut-être plusieurs oreillers ou en mettant quelque chose sous le matelas dans la partie supérieure)

>>> 5) Stress, alcool, cigarettes et surpoids

Certaines études indiquent que le stress contribue aux manifestations des RGO. Si vous vous sentez stressé(e), optez pour suivre une thérapie antistress (consultez la page 'comment gérer et réduire le stress' dans ce site web).

Il a été rapporté que les fumeurs ont 70 % plus de probabilité d'avoir des brulures d'estomac que les non fumeurs. La nicotine est une substance qui aurait tendance à détendre le muscle du sphincter inférieur de l'œsophage et à augmenter l'acidité gastrique.

Réduisez la consommation d'alcool (l'alcool fragilise la muqueuse œsophagienne en modifie sa perméabilité).

Des études cliniques ont révélés que le degré des reflux gastro-oesophagien croît avec le degré de surpoids, les apports lipidiques et un ralentissement de la vidange gastrique. Si vous présentez un surpoids ou une obésité, prenez donc la résolution de perdre du poids, cela vous aidera considérablement à réduire ou à éliminer les RGO.

Libérez-vous des brûlures d'estomac naturellement!

Même si vous souffrez depuis des années d'acidité gastrique, de brûlures d'estomac ou de RGO, vous trouverez dans le GUIDE écrit par John Ellis la solution pour résoudre définitivement ces problèmes en 3 à 5 jours sans médicaments ni effets secondaires !

Problémes d'acidité Gastrique? - Plus Jamais!

Conclusion

Ces conseils simples et pratiques vous seront certainement très utiles pour vous soulager des symptômes liés au dysfonctionnement du sphincter inférieur de l'oesophage et réduire, voire supprimer les insupportables brûlures d'estomac ou reflux gastro-œsophagien. Si les symptômes sont intenses et se prolongent dans le temps, consultez un spécialiste.

Auteur: Alexis Roger

 

Alexis