Propriétés de la sauge officinale – Feuille de sauge et vertus médicinales

Propriétés de la sauge officinale La sauge officinale est une plante aux nombreuses vertus thérapeutiques qui s’avère très utile pour traiter plusieurs pathologies.

Quels sont les composants actifs découverts dans la plante et les feuilles de la sauge ?

Quels sont ses propriétés médicinales reconnues à travers des études cliniques ou animales ?

Présentation de la sauge officinale

La sauge officinale (Salvia officinalis) aussi appelée ‘thé de Provence’ ou ‘herbe sacrée’, est une plante vivace, un sous-arbrisseau ligneux à fleurs violacées et à feuilles persistantes grisâtres et bleu. Cette plante aux vertus médicinales appartient à la famille des Lamiaceae et est originaire de la région méditerranéenne, mais elle s’est naturalisée dans de nombreux pays à travers le monde.

Sauge et composants actifs de la plante et des feuilles

Le principal composant biologiquement actif de la sauge est une huile essentielle (1% à 2,5%) qui contient surtout des cétones, de l’a-thuyone et la ß-thuyone. En outre, les feuille de sauge contiennent de nombreux autres composés tels que le cinéole, le bornéol et l’acide tannique (3% à 8%). La sauge renferme aussi de l’acide fumarique, de l’acide chlorogénique, de l’acide caféique, de l’acide nicotinique, de la nicotinamide, des flavones, des glycosides de flavone et des substances œstrogéniques.

Propriétés médicinales générales de la sauge

La plante entière renferme des huiles essentielles, des minéraux, des vitamines qui sont connus pour avoir des vertus thérapeutiques utilisés aussi bien en phytothérapie qu’en cosmétologie.

1_ Action œstrogénique

L’activité œstrogénique de la sauge a été démontré expérimentalement. Une équipe de chercheurs a prouvé que les flavonoïdes œstrogéniques contenus dans la sauge officinale ont des effets thérapeutiques importants en cas d’oligoménorrhée et d’aménorrhée. La sauge peut être un traitement alternatif pour traiter les bouffées de chaleur, l’hyperhidrose (sudation excessive) et la nervosité pendant la ménopause ou pour régulariser les règles.

► Remède alternatif Ménopause en gélules (Sauge + Lin)- PhytOrigin

2_ Propriétés hypoglycémiantes

Les vertus hypoglycémiantes de la sauge ont été étudiées et montrent que la sauge est une plante médicinale capable de faire baisser le taux de sucre dans le sang chez des humains souffrant de diabète, surtout si elle est prise a jeun.

3_ Vertus anti-transpirantes

La sauge est capable d’inhiber partiellement ou totalement la transpiration chez l’homme et c’est une vertu connue depuis plusieurs centaines d’années. La recherche a confirmé cette propriété thérapeutique de la sauge qui peut être utilisée pour neutraliser une transpiration nocturne (sueurs nocturnes) en cas de ménopause, de névrose ou de tuberculose par exemple. L’action anti-transpirante atteint son apogée 2 à 3 heures après la consommation de sauge en infusion ou de la teinture de sauge, puis diminue progressivement les heures suivantes.

► Déodorant à la sauge

4_ Propriétés antibactériennes de la sauge

Certains composants encore non identifiés contenus dans l’huile essentielle de la sauge possèdent des propriétés antimicrobiennes.

Des études in vitro indiquent qu’un extrait aqueux de feuilles de sauge inhibent fortement le développement des bactéries telles que l’Escherichia coli, le Bacterium paracoli, l’Enterobacter aerogenes et l’Entérocoque. Il inhibe modérément le développement du Staphylocoque doré, du streptocoque alpha hémolytique et d’autres micro-organismes pathogènes.

Des substances amères isolées à partir de feuilles de sauge ont une action bactériostatique contre le Staphylocoque doré, l’Escherichia coli, et l’Epidermophyte (champignon parasite de la cornée) à des dilutions plus grande de l’ordre 1:10000.

5_ Propriétés spasmolytiques sur les muscles lisses

L’huile essentielle de sauge a une action antispasmodique. Dans une série d’expériences réalisées sur des segments de l’iléon (partie de l’intestin grêle) chez l’animal, l’extrait de sauge est capable de neutraliser les effets spasmodiques de l’acétylcholine, de l’histamine, de la sérotonine et du chlorure de baryum de l’ordre de 70 à 85 %.

6_ Vertus hypotensives de la sauge

La sauge est une plante médicinale qui posséderait la vertu de réduire la pression artérielle. Des scientifiques ont injecté un extrait de sauge dans la veine fémorale de chats mâles à une dose de 0,2 mg/kg et ont observé une hypotension modérée mais prolongée.

7_ Activité antioxydante

L’extrait de feuilles de sauge présente une forte activité antioxydante, en grande partie attribuable à divers composés phénoliques y compris les diterpènes phénoliques tels que le carnosol et les dérivés de l’acide hydroxycinnamique, notamment l’acide rosmarinique.

Autres propriétés pharmacologiques :

La sauge exerce également dans l’organisme une action anti-inflammatoire, carminative (qui aide à expulser les gaz intestinaux), astringent, stimulant et tonique du système digestion et du système nerveux. Les performances cognitives chez l’adulte jeune en bonne santé ainsi que chez les patients âgés atteints de la maladie d’Alzheimer modérée sont améliorées.

► Sauge Bio en gélules

Envie de découvrir les indications de la plante ?

Je vous invite à découvrir les 8 bienfaits principaux de la sauge, c’est à dire ses indications pharmacologiques. Veuillez cliquer sur le lien suivant pour lire le deuxième article sur ce sujet :

► Les 8 bienfaits de la sauge – Salvia officinalis et ses vertus thérapeutiques

Auteur : Alexis ROGER